Bannière entête

CDE 29

Bienvenue sur le site du CDE 29

 

 

 

 

 

 Le Comité Départemental d’Equitation du Finistère est un organe déconcentré de la Fédération Française d’Equitation. 

Le CDE 29 a pour objectif de fédérer la filière équestre et de la promouvoir dans le domaine économique, touristique, éducatif et sportif en la rendant accessible au maximum de monde.
Il contibue à 
l'animation et au développement des activités équestres.

 Le CDE 29, c'est 136 structures adhérentes, et 8158 licenciés au 31 08 2020

 

 Page Facebook ICI.

 

Ce site est un peu celui de tous, n'hésitez pas à nous contacter, cde29@orange.fr

 

Calendrier 2021 des compétitions en Finistère et en Bretagne :

Calendrier_Finistere_2021_au_25_11_20

Calendrier_CREB_2021_au_17_11

 

 

 

Les actualités du moment

 

 

 
 

17 février 2021 :

RAPPEL FFE : RÈGLEMENTATION DES COMPÉTITIONS EN HUIS CLOS PROFESSIONNEL, QUI PEUT S'ENGAGER ?

   Lien vers l'article

 

 

LA FFE PROPOSE UN DÉBAT ÉLECTORAL INÉDIT ENTRE LES TROIS CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE

12/02/2021

LA FFE PROPOSE UN DÉBAT ÉLECTORAL INÉDIT ENTRE LES TROIS CANDIDATS À LA PRÉSIDENCE

Droits FFE DR

La Fédération Française d’Equitation organise, du 15 au 23 février, trois débats en vue des élections fédérales prévues le 18 mars prochain. Les trois candidats, Jacob Legros, Serge Lecomte et Anne de Sainte Marie, pourront exposer leurs projets et répondre aux questions sur plusieurs thématiques prédéfinies.
 
C’est un débat électoral sous une forme inédite dans l’histoire électorale de la FFE. L’occasion de donner la parole aux candidats à la présidence de la 3e fédération sportive française. Ils pourront ainsi confronter leurs programmes aux questions des électeurs.
 
Les trois rendez-vous se dérouleront à l’hippodrome de ParisLongchamp (75). Ils seront supervisés par la Commission de surveillance des opérations de vote ainsi que par un huissier de justice qui veilleront à leur bon déroulement. Deux thématiques seront abordées lors de chaque débat. Ils seront animés par Emmanuel Ostian, journaliste et présentateur extérieur au monde équestre.
 
Le programme         

- Lundi 15 février 2021 à 20 heures : Environnement fédéral ; Equitation/société.
- Jeudi 18 février 2021 à 20 heures : Développement des clubs, économie, relance ; Formation professionnelle et emploi.       
- Mardi 23 février 2021 à 20 heures : Compétition ; Tourisme équestre.  

 
Le déroulement             

Avant chaque débat, les membres de l’assemblée générale auront la possibilité de soumettre des questions en rapport avec les deux thèmes programmés. Les questions seront recueillies par la Commission de surveillance des opérations de vote. Parmi les questions retenues par la Commission, les modérateurs de chaque candidat choisiront trois questions par thème avant le début de chaque débat. Ces trois questions seront posées successivement à chacun des trois candidats par l’animateur.
 
En raison de la crise sanitaire, les trois rendez-vous se tiendront à huis clos et seront diffusés sur les réseaux sociaux de la FFE et de chaque candidat.

 
Pour suivre les débats http://webconference.ffe.com/debat-ffe-2021

 
16 01 2021, Communiqué FFE:
 
A la suite des annonces du Premier Ministre et de nos discussions avec les services de l’Etat, nous vous informons des dernières mesures Gouvernementales et des avancées obtenues pour l’équitation.
âž¡ Retrouvez le communiqué FFE et la déclinaison des décisions sanitaires pour le sport valables au 16 janvier 2021 du ministère chargé des sports sur https://www.ffe.com/.../Actualite-Covid-19-15-janvier-2021
 
 

 16 janvier 2021:

 

Rectificatif horaires de la formation à l'utilisation des chronomètres du CDE 29


 

  Le CDE 29 met depuis plusieurs années deux chronomètres électroniques à la disposition des organisateurs de concours finistériens. 

 

 Un chronomètre est entreposé à l'Ecurie Gélébart, à Plabennec, (réservation auprès de Haude Gélébart au 06 75 72 59 01), l'autre l'est désormais à l'UCPA, à Quimper (réservation: Anne Le Lay au 07 62 65 42 54) . Ils sont fournis sans piles.

 

 Ces 2 chronomètres ne peuvent être utilisés qu'à titre gratuit par un bénévole du Club organisateur ayant effectué une formation préalable, et contre une PAF de 25€ par jour de concours, à régler le jour de l'emprunt du chronomètre.

 

   

 

 Comme chaque année, le CDE 29 met en place une formation/remise à niveau pour l'utilisation de ses chronomètres.

 

 Cette formation doit obligatoirement être suivie par au moins un bénévole de chaque organisateur souhaitant utiliser le chronomètre du "Sud" en 2021.

 Elle est bien sur également ouverte aux bénévoles souhaitant utiliser le chronomètre "du Nord" et n'ayant pas suivi la formation l'année dernière.

  

                      Cette formation aura lieu

                le samedi 23 janvier 2021, de 10h à 13h, à l'UCPA à Quimper,

                       et sera assurée par Daniel Grolleau.

  

   Inscription par mail à cde29@orange.fr 

 

 

5 janvier 2021:

 

Chère Dirigeante, Cher Dirigeant,

Après ces mois difficiles, je souhaite que 2021 soit l’année d'une reprise dynamique de nos activités équestres.

Avec la mise en place du couvre-feu sur l'ensemble du territoire à 20h ou 18h, nous avons de nouveau sollicité le Ministre de l'Agriculture pour appliquer notre protocole sanitaire.

Ce protocole FFE, validé en réunion interministérielle le 10 novembre 2020, permet aux propriétaires d’équidés et aux cavaliers de venir dans nos établissements équestres pour assurer le bien-être de nos poneys et chevaux.

Le cabinet du Ministre nous a confirmé que le protocole de la fédération est valable et utilisable après l’horaire de couvre-feu, afin d'assurer le bien-être et les soins nécessaires aux équidés.

Les établissements qui mettent en œuvre ce protocole doivent utiliser le Registre Covid FFE qui apporte les garanties de traçabilité exigées.

Dans le cas d’un déplacement après le couvre-feu, la personne doit remplir une attestation de déplacement en cochant le motif “soins” (cas n°2) et se munir de l’attestation FFE téléchargeable depuis sa page Cavalier FFE.

J'appelle votre plus grande vigilance au respect de ce protocole qui est un élément déterminant de sa reconnaissance par le Gouvernement.

N’oublions pas que notre première mission, qui engage chacun de nous, est d’endiguer la propagation de ce virus.

Soyez assuré(e) de notre détermination et de l’action constante de la FFE pour défendre auprès des pouvoirs publics les besoins de nos établissements.

Bien à vous,

Serge Lecomte,

Président de la FFE

Télécharger le protocole FFE

Téléchargez le Guide d'utilisation du Registre Covid FFE

Télécharger l'attestation de déplacement de “couvre-feu”

 

 

Toute l'équipe du CDE 29 vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année et vous présente ses Meilleurs Voeux pour 2021 !

 

 11 décembre 2020, pv AG du 10 12 2020 :

Quorum atteint, documents adoptés à l'unanimité, merci de votre soutien !

PV_AG_2019_2020_CDE_29.

 

 26 novembre 2020 :

A la suite de la conférence de presse du Premier Ministre ce 26 novembre, et en complément des informations que nous vous avons adressées hier, des premiers allègements se précisent pour les activités sportives malgré le confinement toujours en vigueur :

  • à partir du samedi 28 novembre, la pratique sportive individuelle ou encadrée (hors sports nécessitant un contact (collectif,...)) devrait être autorisée, sur l'espace public et dans les ERP type PA, pour les adultes comme pour les mineurs, dans la limite de 3h et d’un rayon de 20 kilomètres (avec une attestation après avoir coché la case « pratique sportive »);
  • à compter du 15 décembre et sous réserve de l’évolution sanitaire, les activités sportives de mineurs dans tout type d’ERP (X et PA) pourront reprendre ;
  • à compter du 20 janvier et sous réserve de l’évolution sanitaire, les activités sportives des adultes dans tout type d’ERP (X et PA) pourront reprendre.

Toutes ces activités devront être pratiquées dans le respect strict du protocole sanitaire défini par la Fédération Française d’Equitation et des instructions du ministère des Sports.

Ces informations sont communiquées sous réserve de leur confirmation par un décret qui devrait paraître ce vendredi 27 novembre.

Pour tous les autres cas et situations, le protocole FFE du 10 novembre 2020 reste applicable.

 
26 novembre 2020:

L'assemblée générale ordinaire du CDE 29 aura lieu le jeudi 10 décembre, à 19h, à Brest Equitation.
(Les documents 2019/2020 sont consultables dans l'onglet "le comité, puis assemblée générale".)  

Si vous souhaitez venir participer à l'AG, et pour des raisons sanitaires évidentes, vous devez impérativement vous inscrire par mail, avant le mardi 8 décembre, à cde29@orange.fr.

Merci de votre compréhension et de votre soutien

Solidairement,

Le Bureau du CDE 29
 

25 novembre 2020 :

 

Chère dirigeante, Cher dirigeant,

Madame, Monsieur,

Le Président de la République s'est exprimé ce 24 novembre pour annoncer les différentes étapes à venir en vue d’un déconfinement.

Nous avons d'ores et déjà pu noter que les activités sportives en extérieur pour les publics « extra-scolaires », donc s'adressant aux pratiquants mineurs, pourront reprendre dès le samedi 28 novembre prochain dans les clubs.

Nous avons aussi noté que la pratique sportive individuelle jusqu'alors limitée à 1h / 1km serait étendue à 3h / 20 km.

Toutes ces annonces seront détaillées dans les heures et jours à venir par le Premier Ministre et les ministres concernés afin d'en préciser le contour et leur application dans chaque secteur.

Dans l'attente, ces annonces sont à considérer en complément des mesures spécifiques obtenues pour l'équitation et précisées dans le protocole FFE, validé en réunion interministérielle le 10 novembre 2020.

Pour toutes les situations ou les paramètres qui ne feraient pas l'objet de textes nouveaux, ce protocole doit continuer de s'appliquer.

Nous souhaitions partager avec vous cette actualité et vous tiendrons informés de toute nouvelle évolution.

Bien à vous,

Serge Lecomte,

Président de la FFE

 
24 novembre 2020:

FFE - La lettre Ressources 129 du 23 novembre 2020
Références juridiques

Décret n°2020-1328 du 2 novembre 2020 modifiant le décret n°2020-371 du 30 mars 2020 relatif au fonds de solidarité

Récapitulatif des aides disponibles
Dans le cadre du contexte sanitaire actuel, le Gouvernement a annoncé et mis en place une série d'aides économiques à destination des entreprises touchées par les mesures de lutte contre le Covid-19.

Parmi ces aides, le fonds de solidarité ainsi que le dispositif d'activité partielle ont été actualisés pour prendre en compte la situation des entreprises touchées par le reconfinement.

Bon à savoir : les tutoriels pour les demandes de fonds de solidarité et d'activité partielle ont été mis à jour sur l'espace Ressources afin de faciliter la procédure pour les dirigeants.

Ainsi, 3 nouvelles périodes ont été délimitées pour la demande du fonds de solidarité :

Aide au titre du mois d'octobre en zone ayant fait l'objet d'un couvre-feu,
Aide au titre du mois d'octobre en zone n'ayant pas fait l'objet d'un couvre-feu,
Aide au titre du mois de novembre.
Les demandes d'aides peuvent être formulées :

À compter du 20 novembre pour les demandes relatives au mois d'octobre et jusqu'au 21 décembre
Jusqu'au 31 décembre 2021 pour les demandes relatives au mois de novembre.
Les conditions d'accès et les modalités de demande du fonds de solidarité pour chacune de ces périodes sont précisées dans l'espace Ressources, dans l'onglet dédié à la crise sanitaire puis dans « les aides disponibles ».

Les listes des activités mentionnées en annexes 1 et 2 (respectivement appelées S1 et S1 bis) du décret 2020-371 du 30 mars 2020 relatif au fonds de solidarité à destination des entreprises particulièrement touchées par les conséquences économiques, financières et sociales de la propagation de l'épidémie de covid-19 et des mesures prises pour limiter cette propagation sont également disponibles ici.

De nouvelles modalités ont également été publiées pour l'activité partielle.
Alors que la durée maximale pour la demande d'activité partielle avait été portée lors du dernier confinement à 12 mois et pouvait être renouvelée ; à partir du 1er janvier 2021, l'autorisation sera accordée pour 3 mois à renouveler dans la limite de 6 mois consécutifs ou non, sur une période de référence de 12 mois consécutifs.

Par dérogation, l'autorisation pourra être accordée pour 6 mois, renouvelable lorsque le placement en activité partielle est lié à des circonstances exceptionnelles, comme celles liées à l'état d'urgence sanitaire résultant de l'épidémie de Covid-19.

Application du protocole confirmée par une instruction ministérielle
Le protocole négocié par la FFE avec le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, le ministère des Sports et validé par le ministère de la Santé et la cellule interministérielle de crise, permet aux établissements équestres d'accueillir des propriétaires et des cavaliers afin d'assurer le bien-être des équidés.

En l'absence de texte publié au journal officiel, certains assureurs, dans le cadre de leur relation commerciale avec l'établissement équestre ont fait jouer une clause qui conditionne la prise en charge des sinistres par le respect de la réglementation, en l'occurrence la fermeture des établissements équestres en tant qu'ERP.

Une instruction N° DS/DS2/2020/200 du 17 novembre 2020 du ministère des Sports vient appuyer les différentes publications de la FFE à ce sujet.

Cette instruction rappelle que les centres équestres sont fermés, elle précise cependant que « les propriétaires d'équidés, mais également les personnels et cavaliers des centres équestres strictement nécessaires pour apporter les soins et permettre l'exercice quotidien des chevaux sont autorisés à se déplacer et à accéder à la structure d'accueil du cheval ».

L'instruction rappelle par ailleurs, la nécessité d'un registre des personnes présentes sur le site afin d'assurer leur traçabilité si un cas positif devait être déclaré.

Cette instruction appuie le protocole en confirmant que les dirigeants qui ne peuvent assurer avec leur personnel le bien-être des équidés ne commettent aucune faute en faisant appel à des propriétaires et des cavaliers de l'établissement.

Cette instruction prévoit son caractère opposable à l'administration ainsi que sa publication au Bulletin Officiel.

Décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié prescrivant les mesures générales pour faire face à l'épidémie de Covid-19

Instruction interministérielle DGS/EA3/DGESIP/DS/SG/2017/81 du 3 mars 2017 relative à la mise en œuvre des articles L. 1172-1 et D. 1172-1 à D. 1172-5 du code de la Santé Publique

Sport sur prescription médicale : plus d'explications
Vous avez été nombreux à nous interroger concernant la possibilité de pratiquer une activité sportive grâce à une prescription médicale tel que prévu par les dispositions de l'article 42 du décret n°2020-1310 du 29 octobre modifié.

En effet, par dérogation à la fermeture des Établissements Recevant du Public, il est possible d'accueillir du public pour les activités physiques des personnes munies d'une prescription médicale.

Ces prescriptions médicales sont réservées à l'activité physique adaptée et encadrée au sens des articles L.1172-1, D.1172-1 et D.1172-5 du code de la Santé Publique pour les patients atteints d'une maladie chronique ou d'une affection de longue durée (ALD). Cette prescription doit être établie de manière spécifique dans le cadre du parcours de soin de l'ALD à l'aide d'un formulaire spécifique (à retrouver en cliquant sur le lien vers l'instruction ministérielle ci-contre) et ne peut se résumer à un certificat médical de non contre-indication à la pratique sportive.

Dans ce cadre l'intervenant qui assure l'activité physique doit transmettre périodiquement un compte rendu du déroulement de l'activité au médecin traitant avec l'accord du patient qui en reçoit copie.

L'article D.1172-2 du code de la santé publique énumère les intervenants pouvant dispenser cette activité, il s'agit notamment :

Des personnes titulaires d'un diplôme permettant l'enseignement d'une activité physique et sportive au titre du code du sport, ou,
Des professionnels et personnes qualifiées titulaires d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification permettant l'enseignement d'une activité physique et sportive au titre du code du sport énumérés dans une liste d'aptitude fixée par arrêté.
À cet effet, la FFE a demandé aux ministères des Sports et de la Santé une reconnaissance de la capacité des titulaires d'un diplôme permettant l'encadrement de l'équitation contre rémunération, à dispenser une activité physique adaptée dans le cadre du sport sur ordonnance. Nous sommes en attente d'une publication officielle.

Des outils FFE aux services des dirigeants
Le Document Unique d'Évaluation des Risques
Dès la fin du 1er confinement, le service Ressources a actualisé le modèle de Document Unique d'Évaluation des Risques (DUER) pour y intégrer le risque biologique lié au Covid-19.

Dans le cadre de votre obligation de protection de vos salariés, vous devez, si ce n'est pas encore fait, engager une réflexion sur les moyens à mettre en place pour protéger vos salariés du risque de contamination : mesures de prévention et moyens de protection.

La médiathèque
Les établissements équestres étant fermés au publics, l'accueil des propriétaires et cavaliers dans le cadre du protocole négocié par la FFE doit s'effectuer dans le cadre d'un protocole sanitaire strict.

Pour aider les dirigeants à respecter ce protocole sanitaire, la FFE propose dans la médiathèque FFE, une série de panonceaux à installer dans l'établissement pour :

Rappeler les gestes barrières,
Mettre en place un sens de circulation afin d'éviter les croisements,
Informer la clientèle des mesures d'hygiène et des règles d'organisation mises en place dans l'établissement.
Le strict respect du protocole sanitaire par tous est essentiel dans la lutte contre la pandémie et dans les démarches entreprises par la FFE pour obtenir des aménagements aux règles imposées.

 
Contacter le service Ressources:

Adresse postale
FFE Ressources
Parc Équestre
41600 Lamotte

Téléphone
02 54 94 46 00
Du lundi au vendredi
De 14h à 18h

Site internet
www.ffe.com/ressources/

Adresse e-mail
ressources@ffe.com
 
 

 13 novembre 2020, Communiqué FFE Compétitions :

Dans le cadre du confinement, le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 rend possible l'organisation de compétitions sportives à huis clos professionnel.

Dans le cadre de l'équitation ces compétitions sont exclusivement réservées aux cavaliers :
En situation professionnelle pouvant justifier de leur activité à l'aide d'une attestation MSA, extrait Kbis, justificatif SIREN avec SIRET et code APE, ou attestation d'employeur pour les cavaliers salariés et les soigneurs des chevaux,
Ou
Sportifs de Haut Niveau (Elite, Senior Relève, Collectif national et Espoir) inscrits sur les listes ministérielles.

Le statut du cavalier est à considérer au regard de ces deux possibilités, quelle que soit la licence compétition dont il est titulaire.
Les staffs technique et médical, juges, arbitres, officiels, prestataires, etc. sont référencés comme personnels accrédités pour les activités sportives à caractère professionnel. De ce fait ils sont autorisés à se rendre aux compétitions organisées à huis clos professionnels, ils doivent pour cela remplir une attestation dérogatoire en cochant la case "Déplacements professionnels ne pouvant être différés".

Par ailleurs, compte tenu du contexte, et après échanges avec plusieurs acteurs de la compétition, les épreuves Pro 3 CSO sont temporairement ouvertes aux titulaires d'une licence fédérale de compétition Ama. Cette mesure n'exclut pas le fait que le cavalier doive être en situation professionnelle.

FFE Compétition, Parc Équestre Fédéral, 41600 Lamotte
Tél : 02 54 94 46 00 - Copyright © 2019 - FFE
 
 
Le CDE 29 a désormais sa page Facebook.

 Elle permettra de relayer rapidement toute l'information équestre en Finistère, alors n'hésitez pas à liker, et à envoyer des infos !  

https://www.facebook.com/CDE29
 

 10 novembre 2020, Flash info FFE : 

Chère dirigeante, Cher dirigeant,

Madame, Monsieur,

Comme je vous l’avais annoncé, le Gouvernement a validé le protocole proposé par la FFE pour assurer les activités physiques nécessaires au bien-être de nos poneys et chevaux de clubs.
Pour assurer le travail quotidien de nos équidés, nous pourrons faire appel à nos cavaliers dans le cadre de nos relations contractuelles habituelles.
Avec les mesures déjà obtenues pour les pensionnaires d’équidés autorisés à se déplacer pour prodiguer soins et entretien nécessaires, la validation de ce protocole témoigne de la prise en compte du bien-être des poneys et chevaux appartenant à nos établissements.
Ce protocole précise les conditions d’un accès organisé des cavaliers pour assurer l’activité physique nécessaire des poneys et chevaux de clubs.

Il a été établi selon les principes suivants :

L’accueil possible de 1 à 3 cavaliers licenciés par équidé chaque jour,
L’enregistrement sur la plateforme FFE par le dirigeant des cavaliers afin d’assurer la traçabilité du dispositif,
Cet accueil est organisé dans le cadre des relations contractuelles habituelles entre le club et ses cavaliers,
Les cavaliers accueillis dans l’établissement sont réputés encadrés,
La mise en œuvre stricte du protocole sanitaire établi avec la FFE.
Je salue l’implication du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien DENORMANDIE, qui a très rapidement perçu les risques vitaux que pouvaient représenter cet arrêt brutal d’activité pour nos animaux.

Au nom de tous les établissements équestres, je l’en remercie très chaleureusement.
Vous trouverez ci-joint le protocole validé, nous restons avec les équipes de la Fédération à votre disposition pour toutes informations complémentaires. La plateforme informatique sera ouverte dans les prochaines heures, nous vous en informerons immédiatement.
J’en appelle à votre sens des responsabilités pour appliquer strictement ce protocole si vous mettez en place cette mesure dans votre établissement.
Les actions conduites par chacun d’entre nous avec le relais des CRE, des CDE et du GHN ont permis ce résultat.
La priorité exige que nous apportions toute la vigilance nécessaire pour que ce virus soit rapidement endigué.

Soyons déterminés à combattre ce virus, préserver le bien-être de nos poneys et chevaux et garantir l’avenir de nos établissements équestres.

Bien à vous,

Serge LECOMTE, 
Président de la FFE
 

7 novembre 2020 

Compte-rendu de la visio-conférence FFE/Présidents de CDE :

 - Les propriétaires, cavaliers en demi pension, tiers de pension peuvent se rendre dans leurs structures afin d'apporter les soins et le travail physique nécessaire au bien-être animal. Pour justifier leurs déplacements il est conseillé aux propriétaires de se munir d'une copie de leur contrat avec la structure équestre ainsi que l'autorisation de déplacement dérogatoire.

Le travail peut s'effectuer en carrière ou sur un rayon de 1 km autour de la structure équestre, et il y a une possibilité d'encadrer pour assurer la sécurité du cavalier et du cheval. Il est entendu que le travail physique se doit d'être raisonnable.  

- Les moniteurs indépendants ne peuvent pas donner de cours.

-La réponse à la demande d'affectation d'un ou 2 cavaliers à chaque cheval de Club a été approuvée par les Ministères de Sports et de l'Agriculture. le Ministère de la santé devrait donner sa réponse la semaine prochaine.

- Toutes les compétitions sont annulées à l'exception des compétitions Pro. Attention les cavaliers amateurs titulaires d'une licence Pro ne rentrent pas dans ce cadre, seuls les cavaliers professionnels et/ou les enseignants peuvent participer à ces compétitions.

- Les personnes ayant acheté un cheval avant la période de confinement doivent en faire effectuer le transport par d'un professionnel.

- Les personnes en situation de handicap ou disposant d'une prescription médicale d'activité physique adaptée (APA) bénéficient d'une dérogation pour accéder aux structures équestres.

- Il est fortement conseillé d'afficher à l'entrée de la structure ERP sa fermeture au public suite aux décisions ministérielles.

- Suite aux abus constatés lors du premier confinement, il y aura des contrôles réguliers du chômage partiel.
 

Pour information, l'équitation scolaire est autorisée en France, mais l'inspection académique du Finistère vient de l'interdire.
 
 

 L'Assemblée générale Ordinaire du CDE 29 aura lieu le

Jeudi 10 décembre, à 19 heures, à Brest Equitation

Retrouvez tous les documents dans l'onglet Le Comité/Assemblée générale, ou ici

Et n'oubliez pas de voter, merci !

 

 

CALENDRIERS 2021 DES COMPETITIONS EN BRETAGNE ET FINISTERE 

Calendrier_CREB_2021

Calendrier_Finistere_2021_au_02_11_20

 

30 octobre 2020: Courrier adressé aux députés Finistériens

Nouvelles mesures sanitaires - situation des établissements équestres
 
 
Mesdames et Messieurs les Députés,
 
Dans le prolongement des annonces du Président de la République et de la déclaration du Premier Ministre devant la Représentation Nationale ce jour, nous appelons votre plus grande vigilance sur la situation des établissements équestres, des cavaliers et des propriétaires d’équidés en pension.
 
Au regard de la gestion de la crise sanitaire depuis plusieurs mois, et notamment de la première période de confinement, nous rappelons les spécificités de nos activités équestres, doublement sanctionnées par leur fermeture administrative d’une part, entraînant un arrêt des recettes, et une obligation de maintenir le bien-être des poneys et chevaux en assurant leur entretien courant et leur exercice physique, rendant difficile le recours à l'activité partielle.
 
Par ailleurs, nous soulignons les spécificités de nos activités équestres qui se pratiquent en plein air et par ailleurs offrent une distanciation physique importante.
 
Face aux nouvelles mesures sanitaires annoncées, nous demandons :
- L'accès organisé des cavaliers pour assurer l'activité physique des poneys et chevaux indispensable à leur bien-être et à leurs besoins vitaux ;
- L’accès des propriétaires d’équidés aux écuries de leurs animaux pour en assurer les soins et l’entretien ;
- La mise en place d'un dispositif de soutien pour les établissements qui seraient privés de chiffre d'affaires ;
- Des mesures particulières de soutien pour les employeurs ne pouvant avoir recours au chômage partiel pour leur personnel devant assurer les soins et le bien-être des poneys et chevaux.
 
Comme nous le faisons depuis le depuis le début de cette crise sanitaire, nous entendons agir avec sens des responsabilités en conciliant les enjeux sanitaires et ceux liés à la survie économique des établissements équestres.
 
Les prochaines heures seront décisives, nous comptons sur votre soutien et restons à votre disposition.
 
Nous vous prions d'agréer, Mesdames, Messieurs les Députés, l'expression de notre très haute considération.
 
Christian Léal, président du CDE 2
 
 
 28 octobre 2020:

Madame, Monsieur,

Après une rentrée plutôt encourageante nous voilà face à de nouvelles difficultés.

Sans attendre les déclarations à venir du Président de la République, nous avons interpellé le Gouvernement sur la situation des établissements équestres, des cavaliers et des propriétaires d’équidés en pension.

Au regard de la première période de confinement, nous avons sans cesse rappelé les spécificités de nos activités équestres qui se pratiquent en plein air et par ailleurs offrent une distanciation physique importante.

Les établissements équestres ont été doublement sanctionnés par leur fermeture administrative et la nécessaire obligation de maintenir le bien-être des poneys et chevaux en assurant leur entretien courant et leur exercice physique.

Ces arguments nous ont permis d’obtenir une aide exceptionnelle de l’Etat de 20 millions d’euros, ainsi que de nombreux dispositifs locaux avec un soutien important des acteurs départementaux et régionaux.

Face à de nouvelles mesures sanitaires qui pourraient conduire à la fermeture administrative des établissements sportifs ou une restriction de leur accès nous demandons :

  • L’accès organisé des cavaliers pour assurer l’activité physique des poneys et chevaux indispensable à leur bien-être et à leurs besoins vitaux;
  • L’accès des propriétaires d’équidés aux écuries de leurs animaux pour en assurer les soins et l’entretien ;
  • La mise en place d’un dispositif de soutien pour les établissements qui seraient privés de chiffre d'affaires ;
  • Des mesures particulières de soutien pour les employeurs ne pouvant avoir recours au chômage partiel pour leur personnel devant assurer les soins et le bien-être des poneys et chevaux.

Nous invitons chaque dirigeant à sensibiliser avec ces arguments son Maire, ses Parlementaires et les Présidents de Conseils départemental et régional.

Notre action conjuguée à la fois sur le terrain et au sommet de l’Etat est déterminante.

Agissons tous avec le sens des responsabilités qui concilie les enjeux sanitaires et la survie économique de nos établissements.

Nous vous informerons en temps réel de l’évolution de la situation et restons à votre écoute avec l’ensemble des équipes de la FFE.

Bien à vous,

Serge Lecomte,

Président de la FFE

 

 

 22 octobre 2020 :

Communiqué de la Société Hippique de Morlaix
Concours MORLAIX INDOOR des 24 et 25 octobre 2020, Concours N° 202029032, organisateur N° 2961004

  Les membres du bureau de l’association ont le regret d’annoncer l’annulation de ce concours prévu le weekend prochain à la Halle JEZEQUEL .LANGOLVAS GARLAN.
Les organisateurs sont dans l’incapacité d’appliquer le protocole sanitaire prévu par les autorités dans le cadre de cette manifestation. 
Cette annulation se fait dans un souci d’éviter une propagation plus importante du virus Covid 19.
 

 

 Le handicap se met en selle à l’Équipôle, le 15 octobre 2020

article du Télégramme 

 Equi_handi_15_10_20_equipole_cheval_handicap 

 Equi_handi_15_10_20/2020_10_18_T_ccpl_equipole_para_attelage

 Equi_handi_15_10_20/2020_10_17_OF_ccpl_equipole_cheval_handicap 

 

 7 octobre 2020, Organisateurs de compétitions:

Pour information, il n'y a pas de déclaration à faire en préfecture si vous organisez une compétition sur votre carrière ou dans votre manège.

File/Info/Covid-19_2020/fiche_rentree_manifestation_sportive

Protocole_Sanitaire-Activites_equestres_FFE_rentree_2020.

 

2 octobre 2020 :

 

Pour savoir si votre département est identifié comme zone de circulation active du virus, consultez l'annexe 2 du décret n°2020-860 du 10 juillet 2020

Contexte sanitaire : le point sur la situation

Depuis le 23 septembre 2020 de nouvelles mesures restrictives ont été mises en place pour faire face à la progression du coronavirus sur le territoire. Ainsi, les départements où la COVID-19 circule activement sont désormais classés en différentes zones en fonction de la gravité de leur situation sanitaire :

  • Zones « d'alerte »
  • Zones « d'alerte renforcée »
  • Zones « d'alerte maximale »
  • Zones « d'état d'urgence sanitaire »

En savoir plus :

Déclinaison des décisions sanitaires gouvernementales pour le sport (au 25 septembre 2020)

Télécharger le protocole sanitaire de la FFE

1/ Dans les zones « d'alerte » et zones « d'alerte renforcée »

En club
Les ERP de type X et PA peuvent accueillir leurs pratiquants sans avoir à limiter les groupes à 10 personnes sauf si un arrêté des autorités locales le prévoit.
Les ERP de type PA, peuvent recevoir, pour l'organisation des activités équestres, plusieurs groupes de dix personnes. La pratique de plein air est autorisée.

Sur la voie publique
Dans les zones d'alerte renforcée, les rassemblements de plus de 10 personnes sont interdits.

En compétition
Dans les zones d'alerte renforcée, les évènements sont limités à 1000 personnes.

2/ Dans les zones « d'alerte maximale »

Depuis le samedi 26 septembre 2020, sont fermés l'ensemble des ERP n'ayant pas mis en place de protocole sanitaire strict.

La FFE est en contact avec les préfectures des territoires concernés pour s'assurer que le protocole sanitaire FFE mis en place répond aux conditions demandées.

3/ Mesures complémentaires

Dans les départements listés comme zones de « circulation active du virus », le Préfet du département aura la possibilité :

  • D'interdire les déplacements de personnes conduisant à la fois à sortir d'un périmètre de 100 kilomètres autour du lieu de résidence et à sortir du département dans lequel ce dernier est situé, sauf exception ;
  • Adopter des conditions de déplacement plus restrictives à l'intérieur d'un département lorsque les circonstances locales l'exigent.
  • Interdire ou règlementer l'accueil du public dans les établissements recevant du public dont :
    • les établissements sportifs couverts (ERP de type « X »)
    • les établissements de plein air (ERP de type « PA »).
  • Fermer les établissements d'activités physiques et sportives ;
  • Interdire ou restreindre toute autre activité dans les établissements recevant du public ou dans les lieux publics participant particulièrement à la propagation du virus.

À noter que ce décret offre une simple possibilité au Préfet du département de mettre en place de telles mesures si la situation sanitaire l'exige, et ce depuis le 28 août 2020.
Les mesures applicables et le listing des zones seront amenés à être réévalués tous les quinze jours à compter du samedi 26 septembre 2020. À ce titre, les services de la Fédération ne manqueront pas de communiquer les mesures complémentaires.

Décret n°2020-1048 du 14 août 2020, relatif au fond de solidarité

Décret n°2020-371 du 30 mars 2020, relatif au fond de solidarité

Lettre Ressources n°120 - Aide et fonds de solidarité

Communiqué de presse d'Olivier Véran du 25 septembre 2020

Fonds de solidarité : prolongation du dispositif mis en place en juin

Un décret paru mi-août, vient prolonger le premier volet du fonds de solidarité, au titre des pertes des mois de juillet, août et septembre 2020, pour les établissements équestres dont le secteur d'activité correspond à la liste indiquée dans la Lettre Ressources n°120.

Les conditions d'octroi restent les mêmes à savoir :

  • Avoir débuté l'activité avant le 10 mars 2020 ;
  • Effectif inférieur ou égal à 20 salariés ;
  • Chiffre d'affaires HT lors du dernier exercice clos inférieur à 2 millions d'euros ;
  • Bénéfice imposable du dernier exercice clos inférieur à 60 000 euros ;
  • Avoir :
    1. Soit fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public entre le 1er et le 30 juin 2020 ;
    2. Soit subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50% durant cette période :
      • Par rapport au chiffre d'affaires HT de la même période en 2019 ; OU
      • Par rapport au chiffre d'affaires HT mensuel moyen de 2019 ; OU
      • Par rapport au chiffre d'affaires HT mensuel moyen entre la date de création et le 29 février 2020, pour les entreprises créées entre le 1er juin 2019 et le 31 janvier 2020 ; OU
      • Par rapport au chiffre d'affaires HT réalisé en février 2020 et ramené sur un mois, pour les entreprises créées entre le 1er février et le 29 février 2020 ; OU
      • Par rapport au chiffre d'affaires HT réalisé jusqu'au 15 mars et ramené sur un mois pour les entreprises créées après le 15 mars 2020.

Pour rappel, les demandes pour bénéficier du fonds de solidarité, au titre des pertes des mois d'août et septembre, doivent être faites dans un délai de deux mois suivant le mois au titre duquel l'aide financière est demandée.

Le Premier ministre a par ailleurs annoncé un renforcement du fonds de solidarité à destination des entreprises fermées administrativement et de celles à l'activité restreinte qui justifient une perte de chiffres d'affaires supérieures à 80%.
Elles pourront toucher jusqu'à 10.000 euros par mois pour compenser leurs pertes dans la limite de 60% du chiffre d'affaires.

Protocole national du 31 août 2020

Rappel : port du masque obligatoire en entreprises

Le nouveau protocole national pour assurer la santé et la sécurité des salariés en entreprise face à l'épidémie de COVID-19 a été publié le 31 août sur le site du Ministère du Travail. Ce texte a remplacé le « protocole de déconfinement » en vigueur depuis le 24 juin, qui imposait, entre autres, le masque uniquement quand la distance d'un mètre n'est pas respectée.

Le port du masque grand public est obligatoire au sein des entreprises dans les lieux collectifs clos. Néanmoins, des adaptations à ce principe général peuvent être organisées par les entreprises pour répondre aux spécificités de certaines activités.

Le protocole prévoit que « certains métiers dont la nature même rend incompatible le port du masque pourront justifier de travaux particuliers afin de définir un cadre adapté », cependant la liste de ces métiers n'est pas encore précisée. Le service Ressources ne manquera pas de vous informer lorsque des informations complémentaires paraîtront.

Pour les travailleurs en extérieur (encadrant en carrière) ou en atelier, le port du masque est uniquement obligatoire en cas de regroupement ou d'incapacité à respecter la distance d'un mètre entre les personnes.

S'agissant des salariés à risque, l'employeur devra mettre à disposition de ces derniers un masque chirurgical (de type FFP2) qu'ils devront porter sur les lieux de travail et éventuellement dans les transports en commun lors des trajets travail-domicile. De plus, les salariés à risque de forme grave de COVID-19 et les entreprises peuvent solliciter le médecin du travail afin de préparer le poste de travail et étudier les aménagements de poste possibles en fonction de la pathologie du salarié.

Les personnes à risque de forme grave présentant des pathologies particulièrement lourdes, listées dans le décret n°2020-1098 du 29 août 2020, conserveront la faculté, si le médecin traitant l'estime nécessaire, d'être placées en activité partielle.

Référence :

Code du sport art. L321-1 et suivants

En savoir plus :

Fiche «Assurance : Obligation d'information»

Modèle de contrat d'inscription FFE à télécharger

Assurance : obligation d'information

Pratiquer un sport n'est pas sans risque, certaines assurances permettent donc de protéger les cavaliers des conséquences financières des dommages subis ou causés lors de la pratique d'un sport.

L'assurance responsabilité civile

L'assurance Responsabilité Civile couvre le cavalier pour les dommages qu'il cause. Elle est obligatoire.

La licence fédérale comprend une assurance en responsabilité civile couvrant les cavaliers dans le cadre de leur pratique sportive de loisirs.
Le centre équestre doit également souscrire pour l'exercice de ses activités des garanties d'assurance couvrant sa responsabilité civile, celle de ses préposés salariés et bénévoles et celle de ses pratiquants.

L'assurance Individuelle Accident

L'assurance Individuelle Accident couvre le cavalier pour les dommages qu'il subit.
Le dirigeant d'un centre équestre a une obligation d'information vis-à-vis des cavaliers qui souhaitent s'inscrire dans l'établissement pour leur pratique sportive. Le code du sport impose d'informer les pratiquants de l'intérêt que présente la souscription d'un contrat d'assurance de personnes couvrant les dommages corporels auxquels leur pratique sportive peut les exposer.

Cette obligation recouvre deux éléments :

  • L'information du pratiquant sur l'intérêt de souscrire une telle assurance ;
  • La possibilité de souscrire des garanties complémentaires afin de bénéficier d'une meilleure indemnisation en cas de chute engendrant un dommage important.

Une assurance Individuelle Accident est prévue dans la licence, les garanties couvertes et les garanties complémentaires sont téléchargeables depuis le site de la FFE. Ces informations sont également indiquées sur le duplicata de licence.

En cas de litige, il appartient au dirigeant de démontrer que ces informations ont bien été portées à la connaissance du pratiquant.

Attention, la jurisprudence est très exigeante, un simple affichage ne suffit pas à démontrer que l'information a été effectuée, par ailleurs cette information doit être la plus claire possible.

Le contenu de l'information doit être précis et l'information doit être personnalisée au maximum, le pratiquant doit bien avoir conscience des différences d'indemnisation et des risques qu'il encourt afin de prendre une décision en toute connaissance de cause.

Un contrat d'inscription signé du pratiquant précisant ces éléments est donc une nécessité. Il doit être signé en deux exemplaires dont un est conservé par le club. Ce contrat et d'autres supports (règlement intérieur par exemple) doit mentionner la différence d'indemnisation entre les deux tarifs pour justifier l'information éclairée du pratiquant.
Des modèles sont téléchargeables sur l'espace Ressources.

Sanctions

En cas de litige consécutif à un accident d'équitation, le club peut être condamné à verser au cavalier blessé la différence entre l'indemnisation qu'il aurait perçue en souscrivant des garanties complémentaires et l'indemnisation qu'il a perçue en vertu de contrat d'assurance de base.

 

Un contrôle d'honorabilité pour les éducateurs sportifs et les dirigeants d'EAPS

Les articles L.212-1, L. 212-9 et L. 322-1 du code du sport prévoient que les activités d'éducateur sportif à titre rémunéré ou bénévole ou d'exploitant d'un établissement d'activités physiques et sportive (EAPS) sont interdites aux personnes qui ont fait l'objet d'une condamnation pour crime ou pour certains délits classés notamment dans la catégorie des violences et des autres agressions sexuelles.

Les éducateurs sportifs titulaires d'une carte professionnelle font l'objet de contrôles réalisés via une consultation automatisée du bulletin n°2 du casier judiciaire et du Fichier Judiciaire des Auteurs d'Infractions Sexuelles et violentes (FIJAIS) par les services de l'État. Il s'agit du contrôle d'honorabilité.

Cependant un tel contrôle, à travers la carte professionnelle, n'existe pas pour les éducateurs sportifs bénévoles et les dirigeants d'EAPS. Toutefois, ces derniers sont également soumis à l'obligation d'honorabilité.

À la suite des révélations de violences sexuelles dans le sport, le Ministère des Sports a donc sollicité les fédérations sportives afin que celles-ci transmettent aux services de l'État leur fichier des éducateurs sportifs bénévoles et des dirigeants d'EAPS pour contrôler également leur honorabilité.

Un décret en Conseil d'État doit être prochainement publié afin de donner un cadre légal à ce contrôle d'honorabilité.

Ainsi, à compter du 1er janvier 2021, il est prévu que l'ensemble des exploitants d'EAPS titulaires d'une licence dirigeant auprès de la Fédération Française d'Équitation soit soumis au contrôle d'honorabilité.

Concernant les éducateurs sportifs, la FFE ne délivrant pas de licence spécifique pour les encadrants bénévoles, aucun contrôle ne sera opéré en plus de la consultation pour la délivrance de la carte professionnelle.

En pratique : les champs de la licence permettent désormais de renseigner le nom de naissance et le lieu de naissance.
Les personnes sollicitant une licence dirigeant devront obligatoirement renseigner ces champs. Dans le cas contraire, la licence dirigeant ne sera pas saisie.
Le contrôle concerne le titulaire de la licence dirigeant et le cas échéant, le responsable lui ayant délivré une délégation de pouvoir.

Concernant les associations, il sera désormais obligatoire de renseigner le trésorier et le secrétaire qui seront soumis au même contrôle d'honorabilité.

La personne concernée par le contrôle d'honorabilité sera avertie que ces données seront transmises à l'État pour consultation du Fichier Judiciaire des Auteurs d'Infractions Sexuelles et violentes (FIJAIS), il n'est pas possible de refuser cette formalité sauf à renoncer à la qualité de dirigeant ciblée au sein de la FFE.

 

Contacter le service Ressources

Adresse postale

FFE Ressources
Parc Équestre
41600 Lamotte

Téléphone

02 54 94 46 00
Du lundi au vendredi
De 14h à 18h

Site internet

www.ffe.com/ressources/

Adresse e-mail

ressources@ffe.com

 

Tous à cheval en Bretagne, le clip ! 

 www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp

 

 

Campagne co financée par les 4 CDE Bretons, sur fonds versées par la FFE, et par le CREB

 

 

 Réunion de calendrier pour l'harmonisation des dates des compétitions:

Elle aura lieu le jeudi 8 octobre 2020au Juvénat Notre Dame de Châteaulin, à 19h30

Penn Feunteun  (du coté du grand parking).

(grande salle du rez de chaussée permettant la distanciation sociale,  port du masque obligatoire)
 

 17 septembre 2020

Comment assurer la protection de nos équidés ?

Document de la Gendarmerie : 

Presentation_Gendarmerie_Protection_chevaux

 

 

Avant première du film Poly, tarif réduit pour les licenciés:


Le Jeudi 17 Septembre à 19h00 , Nicolas Vannier sera présent au Multipleixe Liberté à Brest pour présenter en avant première son nouveau film, POLY.

 La FFE partage avec le film des valeurs communes comme l'amitié, la nature et le respect de l'animal.
 
Le Multipleixe Liberté propose l’offre commerciale suivante: 
4,50€ la place pour tous licenciés FFE ainsi que pour un accompagnant.
(Justificatif FFE à prévoir lors de l’achat des billets en caisse ou lors du passage au contrôle si réservation en ligne.
La réservation en ligne est conseillée, cocher la case "Tarif étudiant jeudi") 
 
Bande annonce:
 
 
 

 

 Réunion d'information "Actes de cruauté envers les équidés":

Le CDE 29 remercie le Lieutenant-Colonel Milliasseau et ses 3 collègues pour leur présentation claire et précise (cf pdf ci-dessous).

Ils ont ensuite répondu avec franchise et bienveillance aux nombreuses questions de la centaine de personnes présentes à Brest Equitation.

N'INTERVENEZ PAS VOUS-MÊME, CONTACTEZ LE 17.

Pour toute demande complémentaire : cde29@orange.fr, nous leur transmettrons votre mail.

Presentation_Gendarmerie_Equides.pdf

 

 
 ACTES DE CRUAUTÉ ENVERS LES ÉQUIDÉS,  NUMÉRO VERT 
 
A la suite de la mobilisation de la FFE et de ses élus aux côtés des autres institutions de la filière équine, le Gouvernement s'est saisi du dossier et a annoncé ce matin la mise en place d'un numéro gratuit à destination des propriétaires d'équidés : 
 0800 738 908 
Joignable dès aujourd'hui, il a vocation à répondre aux interrogations des propriétaires, à leur apporter un soutien et à les accompagner dans la mise en place de mesures de protection. 
  Par ailleurs, la FFE a indiqué, dès le 19 août dernier, se constituer partie civile pour l'ensemble des dossiers de cette affaire touchant ses adhérents et licenciés. 
Nous invitons donc les propriétaires d'équidés victimes de ces actes de cruauté à nous faire parvenir leurs témoignages et dépôts de plainte à l'adresse suivante : ressources@ffe.com.
 

 

 

 

9 septembre 2020:

       

 Et si, dimanche, on mettait le pied à l’étrier ?

Le cheval passionne plus de 1,5 million de pratiquants parmi lesquels 620 000 licenciés à la Fédération Française d’Equitation.
 
Mais saviez-vous que près de 70% d’entre eux pratiquent pour le loisir ? Pour la simple et bonne raison que l’équitation est avant tout source de bien-être.
  
Chaque dimanche de septembre, l’opération « Tous à cheval en Bretagne » lancée par le Comité Régional d’Equitation de Bretagne, offre l’occasion de profiter des portes ouvertes des clubs bretons pour se ressourcer, en plein air, en compagnie des chevaux et des poneys. Alors, Dimanche 13 septembre, rendez-vous dans les poney-clubs et centres équestres de la région pour s’évader !
  
L’équitation, c’est que du bonus ! 
L’équitation est l’alliance parfaite d’une activité physique douce et du contact privilégié avec l’animal avec la nature en toile de fond. Grâce au cheval, on évacue le stress, on reprend conscience de son corps, de son rapport aux autres. Et parce que le cheval est un être sensible à nos émotions, vouloir se connecter à lui impose le lâcher prise. Chez les enfants, les vertus du poney ne sont plus à démontrer. Il favorise l’éveil, développe les qualités d’observation, de patience, de compréhension, sans oublier l’estime de soi, la communication et la sociabilisation.
  
Accessible à tous âges, l’équitation pour se détendre entretient aussi le physique car elle sollicite tous les muscles du corps de façon symétrique. Avec cet avantage de contribuer à un joli maintien de la silhouette et à une ligne élégante parce qu’une seule heure suffit pour brûler 400 calories !
  
A chacun son envie 
Pratiquée en famille ou entre amis, l’équitation est un véritable moment de détente, de convivialité et d’évasion en communion avec le cheval. Tous les clubs de Bretagne proposent un large panel d’activités, montées ou en compagnie du cheval, capables de répondre à son envie du moment et surtout toutes résolument axées « équitation de plaisir » !
  
Portes ouvertes du 13 septembre, clubs participants et programme :
 www.tousacheval.ffe.com

Port du masque obligatoire.                                                                                                                                                                                                                     

 
 

Réunion EQUIFUN:

 

Vous êtes intéressé par l'Equifun, en tant que participant ou organisateur ? 

La commission Equifun du CDE 29 vous propose une réunion d'information 

 

    le jeudi 24 septembre 2020, à 19h30, au Centre Equestre de Carhaix

                              (Kerniguez, vallée de l'Hyères)

 

Au programme:

Présentation et règlement fédéral 2021

Challenge Equifun 2021 du CDE 29

Harmonisation des dates de concours 2021

 

Plus d'info:

https://www.ffe.com/Disciplines/General/Equifun/Presentation-de-l-Equifun

 


Stéphanie Houart, présidente de la commission

 

 

 Actes de cruauté envers les équidés:

  Suite aux agressions récentes touchant les équidés, la gendarmerie du Finistère et du Bassin Brestois vous propose une réunion d'information

                  Jeudi 10 septembre, à 18h30, à Brest Equitation

        (Le Questel, rue Pierre Maximin Audemar, près du CHRU La cavale blanche)

N'hésitez pas à relayer l'information à tout détenteur d'équidé proche de vous.

 

 3 septembre 2020 :

 

Plus d'informations :

Tous_a_cheval_en_Bretagne

 

 

25 août :

Chevaux mutilés en France :
la FFE se porte partie civile et réaffirme sa détermination à lutter contre la maltraitance envers les équidés

Face à la série d'actes de cruauté envers des équidés sur l'ensemble du territoire français, la Fédération Française d'Équitation annonce se porter partie civile aux côtés des propriétaires dès lors que ceux-ci ont déposé plainte.

Par cette action, la FFE entend combattre ces actes de barbarie et compléter l'aide qu'elle apporte déjà au service spécialisé de la Gendarmerie nationale, l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique.

« On ne peut être qu'horrifié devant ces actes de cruauté qui se multiplient », a réagi le président de la FFE, Serge Lecomte. « Notre détermination à lutter contre toute forme de maltraitance envers les équidés est totale et nous souhaitons, en lien avec la Ligue française de protection du cheval, mobiliser l'ensemble des acteurs de la Filière cheval en France. J'en appelle à la vigilance de tous pour mettre fin au plus vite à ces atrocités ».

Les personnes concernées ou disposant d'informations sur ces affaires sont invitées à s'adresser aux services de Gendarmerie ou de Police de leur domicile.

Contact FFE : question@ffe.com / 02.54.94.46.00

 

1er août :

RAPPEL DES MESURES SANITAIRES

Chaque jour les activités équestres mettent en présence de nombreuses personnes, au sein des établissements équestres ou sur les terrains de compétition.

Le contexte sanitaire impose à tous d'être vigilant et responsable afin de limiter au maximum les risques de transmission du virus Covid-19.

Le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 impose le port du masque pour toutes les personnes âgés de 11 ans et + dans les établissements recevant du public de type X et PA.

La FFE met à disposition des affiches et visuels rappelant que sur les sites équestres le port du masque est obligatoire pour tous, y compris en extérieur, en dehors de la pratique équestre.

Retrouvez les visuels « port du masque » au club et sur les terrains de compétition.

Retrouvez le guide de reprise des activités équestres à jour.

Fédération Française d'Équitation - ffe.com

23 juillet 2020:

 

Toutes nos pensées vont vers David et sa famille.

 

"David Sauquet vient de quitter cette terre après un combat inégal contre un cancer fulgurant. Il s'est bien battu, il a eu beaucoup de courage et de force. Sa famille l'a accompagné jusqu'au bout de sa route. Nous sommes très fiers de lui. Nous lui envoyons tout notre amour là où son chemin l'a conduit. Toutes nos pensées seront toujours avec toi David et tu vas terriblement nous manquer.
Un hommage médiéval sera organisé pour David le dimanche 2 aout à l'écurie ar roc'h à dirinon, avec tous ses chevaux, ses amis et ses cavaliers. Vous pouvez venir lui dire adieu, cela lui aurait fait tellement plaisir...
"

 

Véritable homme de cheval, passionné notamment par ses chevaux Merens avec lesquels il faisait des cours avec les jeunes cavaliers de l’Ecurie Ar Roc’h à DIRINON, du tir à l’arc à cheval,  et des prestations médiévales dans les fêtes. Cavalier de loisir essentiellement, il est aussi le frère de Julie Sauquet, cavalière Am1 de CSO. 

 

 22 juillet :

Pour information, votre CDE a débloqué au total 12393.00€ d'aide exceptionnelle COVID-19 pour ses adhérents:

 

2532€ versés au CREB pour un partenariat sur l'achat de gel hydroalcoolique, et sur l'aide à l'achat d'aliment.

9761€ versés directement aux adhérents Finistériens en ayant fait la demande, pour aide à la maréchalerie.

 

D'autre part, les 2300€ alloués par la FFE à chaque CDE (opération cavaliers solidaires) ont été reversés au fonds "cavaliers solidaires BZH" et ont été distribués aux structures n'ayant bénéficié d'aucun don lors des enchères (sur inscription auprès du CREB).

 

Espérant vous avoir ainsi aidés, dans la mesure de nos moyens bien sur

 

Solidairement,

 

L'équipe du CDE 29

 

 
22 juillet :
FFE - La lettre Ressources 116 du 10 avril 2020

Lettre spécialeo14 : port du masque et aides financières

En savoir plus :

Décret n°2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire et dans ceux où il a été prorogé

Décret n°2020-884 du 17 juillet 2020 modifiant le décret n°2020-860 du 10 juillet 2020

L'obligation du port du masque, étendue dans les établissements recevant du public (ERP)

A compter du 20 juillet 2020, le port du masque doit être porté par les personnes de onze ans et plus dans les ERP cités dans le décret n°2020-860, en complément de l'application des gestes barrières.

L'article 27 III de ce décret établit une liste des ERP concernés. Il précise que « toute personne de onze ans ou plus porte un masque de protection dans les établissements de type L, XPA, CTS, V, Y, S, M et, à l'exception des bureaux, W ». Vous pouvez retrouver cet article en cliquant ici.

Au sein de cette liste, on retrouve les ERP dont relèvent majoritairement les établissements équestres à savoir :

  • (X) « Établissements sportifs couverts » ;
  • (PA) « Établissement de plein air ».

Le port du masque est donc obligatoire pour toute personne de onze ans et plus dans les ERP mentionnés, sauf lors de la pratique d'activités physiques et sportives.

Vous pouvez retrouver un modèle d'affiche de port du masque obligatoire à utiliser dans votre établissement en cliquant ici.

A titre dérogatoire, dans les accueils collectifs de mineurs (ACM) avec ou sans hébergement, le port du masque est obligatoire pour les personnes de plus de onze ans seulement lorsque les règles de distanciation sociale ne peuvent être garanties.

Les protocoles sanitaires relatifs aux ACM avec ou sans hébergement sont progressivement mis à jour sur le site internet des directions départementales de la cohésion sociale et de la protection des populations (DD(cs)PP). N'hésitez pas à les consulter.

Bon à savoir : suite aux nouvelles dispositions, le protocole fédéral de la reprise des activités équestres a été actualisé. Pour le retrouver, cliquez ici.

 

Rappel - Autres mesures toujours applicables

Les récentes modifications sur le port du masque n'ont pas modifié les autres obligations, notamment l'interdiction des manifestations à plus de 5 000 personnes.

De même, les mesures de désinfection doivent rester en vigueur que ce soit pour le matériel partagé comme pour les espaces communs tels que les buvettes.

Les mesures d'hygiène et de distanciation physique, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes doivent toujours être observées en tout lieu et en toute circonstance, y compris au sein de l'établissement équestre sauf pour les activités physiques (2 mètres).

Bon à savoir : certaines personnes en situation de handicap, munies d'un certificat médical, peuvent justifier d'une dérogation au port du masque s'ils mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Pour en savoir plus :

Une aide exceptionnelle pour les centres équestres et poney-club coordonnée par l'IFCE

Aide exceptionnelle pour les centres équestres et poney-club : date limite au 24 juillet

Il ne reste que quelques jours pour faire sa demande auprès de l'Ifce afin de bénéficier de l'aide exceptionnelle pour les centres équestres et poney-club. Vous retrouvez sur le lien ci-contre le formulaire à remplir en ligne avant le vendredi 24 juillet.

Il existe également une notice explicative qui détaille les informations demandées :

  • noms et coordonnées de l'établissement ;
  • numéro SIRET ou SIREN de l'établissement ;
  • relevé d'identité bancaire ;
  • numéro de carte professionnelle d'une personne physique assurant l'encadrement d'activités physiques et sportives au sein de l'établissement,
  • numéros d'identification des équidés (numéro SIRE) dont l'établissement a la charge exclusive et affectés aux seules activités d'animation, d'enseignement et d'encadrement, à l'exclusion des équidés de pension et d'élevage, ainsi que le nom de leur propriétaire ;
  • déclaration sur l'honneur attestant de la véracité des informations concernant le nombre d'équidés à la charge de l'exploitant, de l'utilisation de l'aide et du non dépassement du plafond prévu par la décision d'approbation de la Commission européenne SA.56985 « régime cadre temporaire pour le soutien aux entreprises ».

Bon à savoir : l'Ifce a mis en ligne une Foire aux questions (FAQ) reprenant les questions les plus fréquemment posées.

Références :

Décret ° 2020-873 du 16 juillet 2020

Décret n° 2020-371 du 30 mars 2020 modifié

Fonds de solidarité pour les pertes du mois de juin : ouverture des demandes

Les demandes pour bénéficier du fonds de solidarité au titre des pertes du mois de juin doivent être effectuées au plus tard le 31 août 2020. Pour les établissements équestres dont le secteur d'activité correspond à la liste indiquée dans la Lettre Ressources n°120, les conditions sont les suivantes :

  • Avoir débuté l'activité avant le 10 mars 2020 ;
  • Effectif inférieur ou égal à 20 salariés ;
  • Chiffre d'affaires HT lors du dernier exercice clos inférieur à 2 millions d'euros ;
  • Bénéfice imposable du dernier exercice clos inférieur à 60 000 euros ;
  • Avoir :
    1. soit fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public entre le 1er et le 30 juin 2020 ;
    2. soit subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 50% durant cette période :
      • par rapport au chiffre d'affaires HT de la même période en 2019 ; OU
      • par rapport au chiffre d'affaires HT mensuel moyen de 2019 ; OU
      • par rapport au chiffre d'affaires HT mensuel moyen entre la date de création et le 29 février 2020, pour les entreprises créées entre le 1er juin 2019 et le 31 janvier 2020 ; OU
      • par rapport au chiffre d'affaires HT réalisé en février 2020 et ramené sur un mois, pour les entreprises créées entre le 1er février et le 29 février 2020 ; OU
      • par rapport au chiffre d'affaires HT réalisé jusqu'au 15 mars et ramené sur un mois pour les entreprises créées après le 15 mars 2020.

Pour mémoire, les demandes pour bénéficier du fonds de solidarité au titre des pertes des mois de mars, avril et mai sont ouvertes jusqu'au 31 juillet 2020.

Par ailleurs, la condition relative au refus de prêt pour accéder au deuxième volet - le volet régional - du fonds est supprimée. 

Pour retrouver toutes les aides accessibles aux établissements équestres, consulter la fiche Ressources dédiée.

 

Contacter le service Ressources

Adresse postale

FFE Ressources
Parc Équestre
41600 Lamotte

Téléphone

02.54.94.46.00

Du lundi au vendredi

De 14h à 18h

Site internet

www.ffe.com/ressources/

Adresse e-mail

ressources@ffe.com

 

 

 

  Candidatures à l'organisation d'un concours support de Tournée des As 2020/2021

 https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11324&titre_page=Tourn%E9e+des+As+2020+2021

 

 3 juillet 2020 :

Pour information, votre CDE a débloqué au total 12393.00€ d'aide exceptionnelle COVID-19 pour ses adhérents:

2532€ versés au CREB pour un partenariat sur l'achat de gel hydroalcoolique, et sur l'aide à l'achat d'aliment.

9761€ versés directement aux adhérents Finistériens en ayant fait la demande, pour aide à la maréchalerie.

Les 2300€ alloués par la FFE à chaque CDE (opération cavaliers solidaires) ont été reversés au fonds "cavaliers solidaires BZH" et seront prochainement distribués aux structures n'ayant bénéficié d'aucun don lors des enchères (sur inscription).

 

 24 juin 2020   Aide forfaitaire de 120 € par équidé de club

Lien IFCE:

https://www.ifce.fr/ifce/aide-aux-centres-equestres/?utm_source=Effiweb&utm_medium=Slider%20Ifce&utm_campaign=DAFE-aide-urgence-centre-equestre-etape2

Mesdames et Messieurs les dirigeants,

Dans le prolongement des annonces ministérielles du 21 avril dernier, j'ai le plaisir de vous faire part de la publication du décret et de l'arrêté précisant les modalités d'attribution d'une aide exceptionnelle de l'Etat pour les centres équestres et les poney-clubs recevant du public, dans le cadre de la crise sanitaire que nous traversons.

Cette aide forfaitaire est fixée à 120 euros par équidé, dans la limite des 30 premiers équidés pour l'établissement qui est propriétaire ou détenteur d'équidés et qui en assure la charge exclusive pour la pratique d'activités physiques et sportives équestres.

Afin de solliciter cette aide, vous devez formuler votre demande impérativement avant le 24 juillet 2020, sur la plateforme de l'IFCE qui est désigné comme service instructeur et organisme payeur.

Soyez assuré(e) que la FFE est pleinement engagée pour soutenir l'action des poney-clubs et centres équestres et pour les accompagner dans leur quotidien, notamment en assurant leur représentation auprès des pouvoirs publics.

Bien sincèrement,

Serge Lecomte,

Président de la FFE.

Fédération Française d'Équitation - ffe.com
 

 Cliquez sur l'image pour agrandir

     Merci à l'Equipôle pour son soutien !

 

 

20 juin 2020, Reprise des accueils collectifs de mineurs, avec hébergement

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11308&titre=Lettre+n%B010+Sp%E9ciale+Covid+19

 

3 juin 2020, communiqué FFE:       La reprise des activités équestres se précise

La deuxième phase du déconfinement pour la période du 2 au 21 juin 2020 est précisée par le décret paru le 1er juin.

Le guide du ministère des Sports pour chaque activité doit être prochainement actualisé.

Principaux changements :

Pour les territoires en zone orange - départements d'Ile de France, Guyane et Mayotte - les dispositions en vigueur depuis le 11 mai sont inchangées.

Pour les autres départements en zone verte, l'utilisation des manèges, ERP de type X, est désormais possible, qu'ils soient ouverts ou fermés.

Conditions de pratique :

Les règles sanitaires et de distanciation sociale en vigueur continuent de s'appliquer conformément au Kit de reprise édité par la FFE.

L'évolution du guide du ministère des Sports devrait permettre que la pratique soit possible pour tous, sans distinction de niveau et d'autonomie.

La compétition ?

La FFE a soumis au ministère des Sports un protocole de reprise de la compétition.

À ce jour, aucune réponse n'est apportée aux multiples relances des fédérations au sujet des compétitions.

En l'état des textes et en l'absence d'interdiction formelle du ministère des Sports, rien ne s'opposerait à une reprise de la compétition pour tous les niveaux à compter du 22 juin prochain, dans le cadre de rassemblements inférieurs à 5.000 personnes (art. 3 du décret).

Cette reprise, comme toutes les autres activités, devrait se conduire en application des règles sanitaires en vigueur et du protocole de reprise de la compétition de la FFE.

Tous les autres cas et interprétations sont de la seule compétence du Préfet du département concerné.

 

 23 mai 2020

 Challenges en Finistère :

L'épidémie de Covid-19 ayant entraîné l'annulation de tous les concours depuis la mi-mars, dont tous les Championnats départementaux, les points obtenus  par les cavaliers sur les 3 challenges 2020 mis en place par le CDE 29 sont reportés sur les Challenges 2021.

Challenges concernés:

Dressage

Equifun

Pen ar Bed Jumping

 

 Aide financière à l'aliment (granulés, céréales, foin):  

En partenariat avec le CREB et les 4 CDE, pour les centres équestres, sur envoi d'une facture de moins de 3 mois à creb@wanadoo.fr 

-- moins de 50 licences au 05 05 2020: remboursement forfaitaire de 50€

-- plus de 51 licences au 05 05 2020, remboursement de 1€ par licence

 

 12 mai :  

 Distribution de gel hydro-alcoolique aux adhérents: 

En partenariat avec le CREB et les 4 CDE, du gel hydro-alcoolique sera prochainement distribué à 79 structures Finistériennes de plus de 30 licences: 

-- de 30 à 149 licences: 1 bidon de 5 litres et 1 distributeur

--150 licenciés et plus: 2 bidons de 5 litres et 2 distributeurs

 

 

Aide du CDE 29 à ses adhérents :

 

En cette période particulièrement difficile pour tous, votre Comité Départemental d'Equitation souhaite bien sur soutenir ses adhérents, et nous cherchons des idées réalisables et surtout utiles.

 

Le CDE 29 s'est associé au CREB pour l'achat de gel hydro-alcoolique.

Le gel a été commandé, et sera distribué à 275 structures Bretonnes de plus de 30 licences, dont 79 Finistériennes.

 

Nous espérons d'autre part un retour la semaine prochaine du Conseil Départemental à notre demande d'aide exceptionnelle, sans garantie pour l'instant. 

 

D'autre part, comme vous le savez, les structures devraient enfin prochainement rouvrir leurs portes au public. 

Cela implique, entre autres, des frais de maréchalerie.

Nous vous proposons donc un remboursement d'une partie de ces frais, sur facture.

Sont concernés les Centres équestres, Poneys Clubs, Structures recevant une clientèle (écuries de propriétaires hébergés) Finistériens, affiliés à la FFE et comptant au moins 15 licenciés au 5 mai 2020.

Les structures de 15 à 33 licences recevront un montant forfaitaire de 50€, celles de 34 licences et plus recevront 1.50€ par licence. 

 

 

Concrètement, si vous souhaitez recevoir cette aide, indiquez le nous par retour de ce mail et avant le lundi 18 mai 2020.

Ne seront remboursées que les structures s'étant "inscrites" par mail avant cette date.

 

Ensuite, envoyez nous une copie de votre facture de maréchalerie postérieure au 5 mai 2020.

Cette facture doit nous parvenir avant le 30 juin 2020, il n'y aura plus de remboursement passé cette date. 

 

 En espérant votre adhésion à ce projet au budget de près de 12000€,

 

Amicalement, et bonne reprise !

 

Le Bureau du CDE 29

 


 

11 mai 2020:

Réouverture des établissements équestres à la suite du décret du 11 mai 2020

Le décret n° 2020-545 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire a été publié ce jour.

Lire le texte complet.

Ce décret, applicable à compter du 11 mai 2020, sera complété par un guide élaboré par le ministère des sports qui vous sera communiqué aussitôt qu'il sera disponible.

Concernant les établissements équestres, la lecture du décret permet de confirmer les points suivants :

  • Les établissements recevant du public (ERP) de type PA - établissements de plein air - au sein desquels sont pratiquées des activités équestres sont ouverts au public par dérogation ;
  • La pratique équestre en « plein air », c'est à dire hors des équipements couverts, redevient autorisée, y compris sur les chemins ouverts au public ;
  • La pratique équestre ne peut donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes ;
  • Le décret ne limite pas le nombre de groupes de 10 personnes maximum pouvant être accueillis sur des zones différentes au sein d'une même structure ;
  • La distanciation physique imposée est de cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et de dix mètres pour une activité physique et sportive intense.

Retrouvez le « Kit Reprise » des activités équestres sur mediaclub.ffe.com.

Extraits du décret pris en compte :

Article 1 :

« Afin de ralentir la propagation du virus, les mesures d'hygiène définies en annexe 1 au présent décret et de distanciation sociale, incluant la distanciation physique d'au moins un mètre entre deux personnes, dites « barrières », définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance. Les rassemblements, réunions, activités, accueils et déplacements ainsi que l'usage des moyens de transports qui ne sont pas interdits en vertu du présent décret sont organisés en veillant au strict respect de ces mesures. »

Article 8 :

« Les établissements recevant du public relevant des types d'établissements définis par le règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation et figurant ci-après ne peuvent accueillir de public : […]

– établissements de type PA : Etablissements de plein air, à l'exception de ceux au sein desquels sont pratiquées les activités physiques et sportives mentionnées au IV du présent article […] »

« Les établissements mentionnés aux articles L. 322-1 et L. 322-2 du code du sport sont fermés, sous réserve des dérogations suivantes :

1° Ces établissements peuvent organiser la pratique d'activités physiques et sportives de plein air […],

« Les activités concernées ne peuvent donner lieu à des regroupements de plus de dix personnes. »

[…]

« 5° Les activités mentionnées aux 1° à 4° se déroulent dans des conditions de nature à permettre le respect des dispositions de l'article 1er. Par dérogation à l'article 1er, la distanciation physique imposée est de cinq mètres pour une activité physique et sportive modérée et de dix mètres pour une activité physique et sportive intense.»

[…]

« Par ailleurs, il (l'exploitant) peut également subordonner l'accès à l'établissement au port d'un masque de protection répondant aux caractéristiques […] ».

Article 11 :

« Dans les établissements recevant du public relevant du règlement pris en application de l'article R. 123-12 du code de la construction et de l'habitation dans lesquels l'accueil du public n'est pas interdit en application des articles 8, 9 et 10, le gestionnaire de l'établissement informe les utilisateurs de ces lieux par affichage des mesures d'hygiène et de distanciation sociale, dites « barrières ».

Article 12 :

« Dès lors que par nature le maintien de la distanciation physique n'est pas possible entre la personne en situation de handicap et la personne qui l'accompagne, cette dernière met en …uvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

L'obligation du port du masque prévue au présent décret ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap munies d'un certificat médical justifiant de cette dérogation qui mettent en …uvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus. »

Annexe I :

« Les mesures d'hygiène sont les suivantes :

  • se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon (dont l'accès doit être facilité avec mise à disposition de serviettes à usage unique) ou par une friction hydro-alcoolique ;
  • se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude ;
  • se moucher dans un mouchoir à usage unique à éliminer immédiatement dans une poubelle ;
  • éviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux.

Les masques doivent être portés systématiquement par tous dès lors que les règles de distanciation physique ne peuvent être garanties. »

Fédération Française d'Équitation - ffe.com
 

 9 mai 2020:

Madame, Monsieur,

Cher(e) dirigeant(e),

Vous êtes nombreux à interpeller la FFE pour obtenir des précisions quant à la reprise des activités équestres le 11 mai prochain.

Cette décision appartient à l'Etat et elle sera mise en œuvre selon les récentes déclarations du Premier Ministre : « Il sera possible, les beaux jours aidant, de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air, en dépassant évidemment la barrière actuelle du kilomètre et en respectant les règles de distanciation physique. »

Cette déclaration traduit sans ambigüité la possibilité d'une reprise des sports qui se pratiquent à l'extérieur et qui sont individuels à compter du 11 mai prochain.

Les activités équestres entrent dans ce cadre, dès lors qu'elles répondent aux exigences sanitaires définies par le gouvernement.

L'établissement équestre doit assurer un affichage des règles sanitaires de fonctionnement en rappelant les gestes barrières, la circulation des personnes, l'interdiction de rapprochement, et limiter les regroupements à 10 personnes.

Les modalités d'application doivent être publiées ce lundi 11 mai 2020 au Journal Officiel. S'en suivra le guide du Ministère des Sports qui traitera spécifiquement des activités équestres pour la période du 11 mai au 1er juin prochains.

Au-delà du 1er juin, si la situation sanitaire de la France le permet, de nouvelles règles sont prévues et devraient nous permettre d'organiser la période d'été.

Dès que le gouvernement rendra publiques les modalités qui permettent de reprendre les activités sportives, la FFE vous les adressera aussitôt.

La Fédération œuvre sans relâche pour que cette reprise d'activités se réalise dans les meilleures conditions possibles pour tous ceux dont la vie tourne autour des poneys et des chevaux.

Je vous souhaite la meilleure reprise possible, pour les poney-clubs, les centres équestres, les écuries de propriétaires et tous vos cavalier(e)s.

Bien sincèrement,

Serge Lecomte,

Président de la FFE.

 

 

 

Afin de soutenir les structures équestres de Bretagne, des cavaliers professionnels et autres acteurs de la filière équestre ont choisi de se réunir et de réaliser une grande vente aux profits des clubs de la région, en difficulté depuis la crise du Covid-19. Cette action, qui sera relayée sur l'ensemble des réseaux des participants, permettra ainsi de récolter des fonds au cours d'une vente aux enchères en ligne, réalisée sur la page Facebook du CREB du jeudi 7 mai 8h au dimanche 10 mai 21h. “Nous sommes conscients des difficultés des clubs de la région et l'appel du champion olympique Philippe Rozier, mais aussi la vente amiable proposée par le complétiste Karim Laghouag, ont fait écho auprès de nombreux cavaliers bretons“, explique Alexandre Depagne, speaker de compétitions internationales, dans une vidéo explicative à destination des professionnels. “Les clubs sont essentiels à l'ensemble des activités de notre filière, et la solidarité est nécessaire pour les soutenir car certains sont déjà au bord de la disparition tout en ne sachant pas s'ils pourront reprendre après le 11 mai.“ Au programme de cette vente solidaire : des stages, des coachings, ou encore des objets souvenirs. “Arthur Le Vot et Axelle Borel vendront des équipements issus de leurs passages en équipe de France, Côme Couturier sa plaque de champion de Bretagne, Tony Cadet, Alain Bourdon, Jean Le Monze, et Frédéric Couenne donneront un stage dans leurs écuries. Margaux Rocuet, Gwenolé Le Guen et Nicolas Roupie ont aussi rejoint le mouvement récemment.“ By Grand Prix magazine

A vos enchères de jeudi 7, 8h à dimanche 10, 21 h, sur la page facebook du CREB, nous comptons sur vous !!

www.facebook.com/groups/549240785734696/about/

www.facebook.com/cre.bretagne.1

 

 

 28 avril:   IMPORTANT !

FONDS DE SOLIDARITE REGIONAL POUR LES PETITES ENTREPRISES

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11276&titre=Covid19+%96+Fonds+de+solidarit%E9+%96+Volet+2+R%E9gion

 

 28 avril:

Aménagements et dispositions transitoires des formations professionnelles FFE

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11278&titre_page=Am%E9nagements+et+dispositions+transitoires+formations+professionnelles+FFE

 

 

COMMUNIQUE FFE DU 26 AVRIL 2020 :

Les conditions de confinement des établissements équestres dont la mise en œuvre est particulièrement difficile pour tous doivent trouver rapidement une évolution.
La FFE est entièrement mobilisée pour que nos activités équestres puissent reprendre dès le 11 mai 2020, aussitôt que le Gouvernement aura défini les mesures applicables au déconfinement.
Notre action doit se poursuivre avec priorité donnée à la santé des personnes et au bien-être de nos équidés.
A cette heure, le Ministère de l'Agriculture n'a apporté aucune des précisions attendues sur son communiqué du 23 avril 2020.
Aussi, chacun doit agir en responsabilité dans le respect des règles en vigueur définies par le décret du 23 mars 2020 complété par le communiqué de presse du Ministre, Didier Guillaume, en date du 23 avril 2020.
Nous invitons les dirigeants d'établissement équestre et les propriétaires d'équidés à la plus grande vigilance dans l'application de ces mesures et à prendre toutes leurs précautions dans leur mise en œuvre.
Pour votre information, nous avons depuis 48 heures de nombreux retours de dirigeants d'écuries de propriétaires qui ont été contrôlés par les services de Gendarmerie. Ces derniers rappellent systématiquement la fermeture des établissements équestres au public et ne tiennent pas compte de la communication du Ministre en raison de sa fragilité juridique, notamment en cas d'accident ou de litige.

Communiqué de presse du Ministre de l'Agriculture du 23 avril 2020
Le Ministre annonce la possibilité, à partir du 24 Avril 2020,
Pour les propriétaires de chevaux de se déplacer dans leurs prés ou dans les centres équestres pour aller nourrir, soigner ou assurer l'activité physique indispensable à leurs animaux.
Ces déplacements sont autorisés si les centres équestres ne peuvent pas assurer eux-mêmes la totalité des soins.
Pour cela, les propriétaires doivent remplir l'attestation de déplacement en cochant le motif familial impérieux.
Le Ministre rappelle, pour autant, que les centres équestres ne peuvent pas accueillir du public, conformément au décret du 23 mars 2020.

 23 avril :

 

La communication soudaine du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation concernant la possibilité pour les propriétaires de chevaux d’accéder sous certaines conditions à leurs équidés génère beaucoup d’inquiétudes et de questionnements.

L’esprit de cette communication est d’autoriser à titre dérogatoire l’accès des propriétaires à leurs équidés dans la mesure où la structure qui en assure la garde ne peut subvenir à leurs soins et leur alimentation.

Cette annonce parue ce jour, sans préparation, sans concertation avec les établissements et dans des délais contraints, devrait être précisée, alors que la fermeture administrative des structures équestres est toujours en vigueur, ainsi que les mesures sanitaires liées à cette période de confinement.

Fédération Française d'Équitation - ffe.com

 21 avril:

Création d'un fonds d'urgence pour les établissements équestres

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11271&c_id=&type_id=&titre=Cr%E9ation+d%92un+Fonds+d%92urgence+pour+les+%E9tablissements+%E9questres

 

 17 avril 2020:

Lettre de serge Lecomte aux propriétaires d'équidés

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11261&titre=Lettre+de+Serge+Lecomte+aux+propri%E9taires+d%27%E9quid%E9s

 

 

Campagne FFE "Cavalier solidaire", pour soutenir les établissements équestres

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11262&titre_page=Cavalier+solidaire%2C+la+campagne+port%E9e+par+la+FFE

 

15 avril 2020:

Lettre FFE Ressources n°7 Spéciale Covid-19 : accompagnement des adhérents 

https://www.bretagne-equitation.com/htm/articles.asp

 

 

ANNULATION DU GENERALI OPEN DE FRANCE
PONEYS ET CLUBS 2020

Mesdames et Messieurs les dirigeants d'établissements équestres,

Les récentes déclarations du Président de la République, prolongeant le confinement des Français et évoquant la possible organisation de rassemblements de personnes à compter du 15 juillet prochain, ne nous permettent pas d'organiser avec les conditions sanitaires requises un grand nombre d'échéances équestres programmées cette année.

Face à cette situation inédite, le Generali Open de France poneys et clubs 2020 est annulé.

Attachés à ne pas compromettre la santé de nos concitoyens, les élus de la Fédération ont pris cette décision en responsabilité, tout en mesurant le profond désarroi de milliers de cavaliers, parents, enseignants et dirigeants pour lesquels cette manifestation équestre est le rendez-vous qui clôture l'année sportive.

Parallèlement, nous étudions plusieurs possibilités afin de proposer aux clubs qui le souhaiteraient un objectif sportif pour la fin de l'année si la situation le permet.

Soyez assuré(e) que nous prendrons toutes les décisions nécessaires pour maintenir la vitalité de l'équitation en France.

Bien sincèrement,

Serge Lecomte,

Président de la FFE.

Fédération Française d'Équitation - ffe.com

 

Pour information,

Lettre envoyée par Serge Lecomte, président de la FFE à Madame Sarabezolles, présidente du Conseil départemental du Finistère

President_de_Conseil_Departemental_-_Nathalie_SARRABEZOLLES_

 

 

 10 avril 2020: courrier du président du CREB

Chers amis équitants,

Vous imaginez, je suppose, la problématique de vos centres équestres.
Je m’adresse à vous.

Pour vous qui avez réglé à l’avance des heures d’équitation (carte, mois, trimestre,…), si vous pouvez autoriser vos centres équestres à encaisser ces règlements sous forme d’avoir…

Merci à vous. Merci pour eux !

Il me semble que ce geste de solidarité va dans le sens de tous ces gestes que nous voyons dans tous les domaines.

Merci à vous qui prêterez attention,

 

Hervé Gélébart

Votre Président et l'Equipe Dirigeante.

 

 

 3 avril 2020:

Actes vétérinaires pendant le confinement

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11248&c_id=&type_id=&titre=Actes+ou+missions+v%E9t%E9rinaires

 FFE Ressources, accompagnement des adhérents

https://www.bretagne-equitation.com/htm/article.asp?id=11247&c_id=&type_id=&titre=Lettre+FFE+Ressources+n%2E6+Covid+19+%3A+accompagnement+des+adh%E9rents

 

 

27 mars 2020:

COVID-19

La FCC accompagne les professionnels de la filière équine dans la crise sanitaire COVID19 

Vous trouverez :
- Les aides économiques mises en place au niveau national et régional. 
- Les informations spécifiques des organismes de la filière équine. 

 

 
 
Accéder à la page FCC sur le COVID-19
 

 

 

21 mars 2020:

Lettre spéciale n°3 Covid-19 : Aides régionales

Cette Lettre Ressources spéciale « Covid-19 » n°3 présente les aides mises en place par les Conseils régionaux dans le cadre de l’accompagnement des acteurs économiques.

A ce jour, 14 collectivités régionales métropolitaines et ultra-marines ont pris des dispositions exceptionnelles liées à la situation sanitaire que traverse la France.

Il peut s’agir de la création de nouvelles aides, du renforcement d’aides existantes ou d’assouplissements des conditions d’accès à ces dernières.

Nous les avons recensées dans un document que vous pouvez consulter en cliquant sur l’image ci-dessous ou directement ici.

Les autres Régions devraient déployer des dispositifs dans les jours et semaines à venir. Le document sera actualisé dès que nous en aurons connaissance.

Les équipes du service FFE Ressources restent à votre disposition pour vous accompagner dans cette période difficile et répondre à vos questions particulières. Compte-tenu du nombre important de sollicitations, nous vous invitons à privilégier l'envoi de mail à ressources@ffe.com. Nous nous efforçons de répondre à toutes les demandes dans les meilleurs délais.

19 mars 2020:

Communication spéciale – équidés dits de « propriétaire ».

A la suite des communiqués de la FFE au sujet du confinement, il apparaît que certaines pratiques persistent notamment en ce qui concerne les équidés de « propriétaires ».

L'arrêté du 15 mars 2020 précise que les établissements recevant du public (ERP) "ne peuvent plus accueillir du public jusqu’à nouvel ordre".

Cette mesure concerne tous les établissements sportifs couverts et de plein air y compris les écuries ayant des équidés de « propriétaires » en pension.

Aucune adaptation n’est possible, chaque dirigeant d'établissement équestre doit fermer totalement sa structure au public, hormis pour son personnel.

De même, les établissements ne doivent plus accueillir de nouveaux équidés entrants aussi longtemps que la mesure de confinement est obligatoire.

Tout dérobement à cette règle, visant à recevoir de nouveaux propriétaires et de permettre l’accès aux installations et à la pratique, peut être assimilé à un acte de concurrence déloyale et soumis aux services de la répression des fraudes du département.

Le chef d’établissement est « gardien » des équidés qui lui sont confiés et il lui appartient de prendre sous sa seule responsabilité les dispositions nécessaires à leur sauvegarde en cas d’événement exceptionnel.

La crise sanitaire que nous traversons et les mesures prises ont le statut de « as de force majeure ». Un propriétaire ne peut rechercher la responsabilité juridique d’un dirigeant d’établissement équestre au motif qu’il refuse de le laisser accéder à son ou à ses chevaux pendant la durée de fermeture imposée par le gouvernement. Leur responsabilité civile contractuelle ne peut être engagée sous ce motif.

Ces informations sont établies sur la base des prescriptions du Gouvernement pour la non propagation du Covid-19.

J’en appelle à la solidarité de chacun, aux propriétaires d’équidés de rester fidèles à leurs écuries, aux dirigeants d’écuries de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la bonne garde des poneys et chevaux dont ils sont gardiens et à tous de ne pas jouer d’opportunisme déplacé.

Nous le devons pour l’avenir de l’équitation, de ceux qui la font vivre et qui en vivent.

Bien sincèrement,

Serge Lecomte,

Président de la FFE.

Retrouvez toutes les communications FFE.

Contact : question@ffe.com

  

    Madame, Monsieur,

À la suite de témoignages dénonçant les abus sexuels dans le sport, la Fédération Française d'Équitation s'est engagée dans une politique de lutte contre les violences sexuelles.

Une campagne de prévention et de sensibilisation « N'en parle pas qu'à ton cheval » a été lancée il y a quelques jours par la Fédération.

En tant que dirigeant d'établissement équestre et employeur, nous devons vérifier que chacun de nos encadrants et particulièrement les enseignants ont la capacité d'exercer leur activité, y compris lorsque celle-ci est occasionnelle.

En effet, pour pouvoir enseigner, animer ou encadrer, il est nécessaire de se déclarer auprès de la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations-DDCSPP, du lieu d'activité, afin d'obtenir une carte professionnelle, qui doit être renouvelée tous les 5 ans. La déclaration peut aussi s'effectuer directement en ligne: https://eaps.sports.gouv.fr/.

Cette déclaration permet notamment à l'administration de contrôler régulièrement que les encadrants remplissent les conditions d'honorabilité prévues pour leur profession. Ces conditions d'honorabilité impliquent que l'encadrant n'ait pas été condamné pour certaines infractions et notamment les atteintes à l'intégrité physique et psychique d'une personne dont les agressions sexuelles font partie.

Le service Ressources de la Fédération reste à votre disposition pour répondre à l'ensemble de vos questions.

Bien à vous,

Serge LECOMTE
Président de la FFE

Afin de vérifier qu'un encadrant peut exercer dans le respect de la législation, vous pouvez consulter la plateforme http://eapspublic.sports.gouv.fr/CarteProRecherche/RechercherEducateurCartePro.

 

Le CDE 29  n'organise aucun stage en son nom propre, il se contente de relayer les informations des ses structures adhérentes.

 

 

 Toute l'équipe du CDE 29 vous présente ses Meilleurs Voeux pour 2020 !

 

 Pour information, stage CSO du 8 au 12 janvier 2020 avec Michel Faumont, organisé par l'UCPA à Quimper, plus d'informations dans l'onglet "se perfectionner"
 

 Circuits Départementaux:

Cette année encore, le CDE 29 met en place des Circuits Départementaux, labellisant des concours Club de qualité et doublant les points de qualification pour le GOF.

Concours labellisés:

Attelage, en Club1 uniquement:

Lesneven, les 2 et 3 mai, Equipôle les 13 et 14 juin (Championnats), Porspoder les 27 et 28 juin, Scaer les 25 et 26 juillet

CSO Club, épreuves GP: Plonéour Lanver le 8 mai (Championnats), Locquillec le 31 mai

CSO Poney, épreuves GP: Morlaix indoor le 1er mars, Equipôle le 10 mai, Quimper UCPA le 17 mai (Championnats), Locquillec le 31 mai

Dressage, épreuves GP: Plabennec le 5 janvier, Carhaix le 9 février, Equipôle le 10 mai, Brest le 17 mai, Equipôle le 1er juin (Championnats)

Hunter, épreuves Mixtes: Carhaix le 9 février, Plabennec le 23 février, Brest le 29 mars (Championnats)


 

Calendrier des concours en Finistère:

Calendrier_Finistere_2020_au_09_11_2019

 

 

 Dressage: 

Anne Laurence VELLY, présidente de la commission Dressage du CDE 29, et Double Trouble, alias Dooby, sont CHAMPIONS de FRANCE Dressage Amateur 1 !

Félicitations !

 

 

 L'Assemblée Générale du CDE 29 aura lieu le Jeudi 28 novembre 2019, à 19 heures, au Juvenat Notre Dame, à Chateaulin.

Les différents rapports, le compte de résultat et le budget prévisionnel se trouvent dans l'onglet "le comité" ou ici.

 

 Les challenges en Finistère 2020 ont commencé !  

Retrouvez tous les résultats dans l'onglet "Challenges en Finistère", ou ici

 

 

Les dates des différents Championnats du Finistère 2020 sont en ligne dans l' onglet "Compétition", ou ici

 

 

  Attelage:

 

 

Le meneur Finistérien Rolland Richomme, maréchal-ferrand basé à Plouarzel, est vice-champion de France en attelage à quatre chevaux.

 


Félicitations !

 

Crédit photo: Pauline Jannaire

 Réunion de calendrier

Afin de réaliser notre calendrier de concours pour la nouvelle saison, nous vous proposons une réunion le jeudi 26 septembre 2019

 

au Juvénat Notre Dame de Châteaulin, à 20h,

Penn Feunteun
 du coté du grand parking.

 

 Pour information, dates des Championnats de Bretagne 2020 déjà validées: 

 

CSO Poneys, Bédée (35) du 17 au 19 avril

CSO Clubs, Pontivy (56) du 24 au 26 avril

CSO Am et Pro, Dinard (35) du 21 au 24 mai

Dressage, Bourgbarré du 10 au 12 juillet

 

 Merci de nous communiquer vos propositions de date(s) par mail au plus tard le lundi 23 septembre afin de pouvoir préparer la réunion.

 

 Les dates seront attribuée prioritairement aux structures présentes.

 

 

 Formation Chefs de piste CSO Club

 

   Afin de répondre à l'attente de nombreux compétiteurs CSO Club, et à celle de leurs enseignants, le CREB a sollicité les CDE pour qu'ils mettent en place des formations chef de piste Club, sous la responsabilité d'un chef de piste National Elite.

 

 Dans le Finistère, cette formation sera assurée par Vincent Molard, à l'Ecurie Gélébart, à Plabennec,

                            le vendredi 4 octobre 2019, de 9h15 à 17heures environ.


Au programme: point sur le règlement fédéral, bases de la construction d'une piste, écueils à éviter, montage de pistes.

 

Cette formation gratuite pour les licenciés finistériens (hors repas 12€50 + boissons), est ouverte à toute personne intéressée.

(Elle ne remplace pas la formation annuelle assurée par le CREB pour ses officiels.)

 

Inscription obligatoire par email, cde29@orange.fr, avant le mardi 1er octobre.   

 

 

 Formation à l'utilisation des chronomètres électroniques du CDE 29

   Le CDE 29 met depuis 2013 deux chronomètres électroniques à la disposition des organisateurs de concours finistériens.

  Poursuivant sa politique de soutien aux concours de proximité, en 2018 le CDE 29 a renouvelé un chronomètre, et acheté une 3ème ligne.

Le CDE 29 met en place une formation/remise à niveau pour l'utilisation de ses chronomètres.

Cette formation doit obligatoirement être suivie par au moins un bénévole de chaque organisateur souhaitant utiliser un chronomètres du CDE 29 en 2019/2020.

                      Elle aura lieu le jeudi 19 septembre, à 19 heures, à Brest Equitation.


 Inscription par email, cde29@orange.fr

 

 

 

 

Retrouvez tous les podiums de tous les Championnats du Finistère 2019 dans l'onglet "compétition".

 

 Monique LEBIS nous a quitté récemment. Présidente fondatrice du club Hippique de Pont-l'Abbé, ancienne présidente de Cheval en Finistère et ancienne présidente du CDE 29, elle a oeuvré toute sa vie pour promouvoir l'équitation en Finistère.

Nous adressons nos condoléances les plus sincères à ses proches.

 

 

Les Championnats du Finistère CSO Club auront lieu le 16 juin 2019 à l'Ecurie Gélébart, à Plabennec

 

Nous avons appris avec tristesse le décès dimanche de notre amie Christiane Boyer, ancienne instructrice du Club Hippique de Pont l'Abbé, cavalière Pro et éleveuse.

Nos pensées vont vers ses proches.

 

Retrouvez les dates, règlements et résultats de tous les Challenges du Finistère 2019 dans notre nouvel onglet "Challenges en Finistère" 

 

  Notre ami Jérôme Serret nous a quitté. Homme de cheval et enseignant accompli, il ne laissait personne indifférent. 

C'est avec une profonde tristesse que nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

                                                                                      

 

 

Toute l'équipe du CDE 29 vous présente ses Meilleurs Voeux pour 2019 !

 

 L'Assemblée Générale ordinaire 2017/2018 du CDE 29 aura lieu le jeudi 31 janvier, à 19h00, au Juvenat Notre Dame, à Chateaulin. 

Documents disponibles dans l'onglet "Le Comité, puis Assemblée Générale"

 Stage Dressage avec Rui Alvim, le dimanche 13 janvier, plus d'info dans l'onglet "se perfectionner" 

 

  Stages CSO cavaliers et enseignants avec Michel Faumont, du 4 au 8 janvier 2019, plus d'infos dans l'onglet "se perfectionner"

 

  ATTELAGE:

  Afin d'aider la discipline de l'attelage, le CDE 29 s'associe aux efforts fournis par le CREB dans l'organisation de stages de formation.

A l'issue des stages CREB organisés en Finistère, les stagiaires licenciés dans le Finistère se partageront la somme de 500€, dans la limite de 30€ par personne et par stage.

 

 CSO:

4 cavalières du Poney Club du Guerrus (La Forest-Landerneau) ont été récompensées par le Conseil Départemental et le CDOS, lors de la cérémonie des Trophées sportifs Penn ar Bed 2018.

Marie Agathe Deprés, Salomé Calonnec, Lou Ann Lannuzel et Elise Mouden (absente sur la photo), sont Championnes de France 2018 CSO Poney 3 D Equipes Cadet Excellence.

Félicitations à ces jeunes cavalières, et à leur coach Elodie Noël !

 

 CSO:

C'est la trève hivernale pour le Challenge Amateur Pen ar Bed Jumping 2019. Le classement provisoire est dans l'onglet "compétitions".

Prochain concours en février, à Carhaix

 

 

Retrouvez les stages 2019 proposés par nos adhérents dans l'onglet "se perfectionner"

 

La première session de formation BPJEPS ACTIVITES EQUESTRES 4 UC démarrera en Finistère  début janvier 2019.

Pour pouvoir entrer en formation, les candidats doivent avoir obtenu les Tests d’Exigences Préalables qui se dérouleront le 18 décembre 2018 sur notre site de Guilers Equitation.

Les « TEP » sont constitués de 4 tests : un parcours en extérieur, une reprise de dressage , un parcours d’obstacles et d’un travail à la longe.

Des dispenses pour tout ou partie des TEP existent (AAE depuis 2017, résultats compétition CCE…).

Ces tests, comme vous en avez certainement déjà entendu parler, nécessitent une préparation préalable et sont accessibles aux cavaliers de niveau G7.

Vous êtes intéressés ou vous avez un possible candidat, n’hésitez pas à nous contacter et à relayer l'information.

Nous étudierons en fonction de votre profil la formation individualisée et le financement les plus adaptés .

Renseignements auprès de : FORMATIONS EQUITATION FINISTERE

Fabrice Coussière

06.28.21.02.57

formationsequitation.finistere@gmail.com


https://equitationfinister.wixsite.com/formations

 

 Retrouvez les derniers résultats des Challenges 2019 du CDE29 dans l'onglet "Compétition"

 

    

   C’est avec une grande tristesse que nous avons appris ce matin le décès brutal de notre ami Hervé CONAN.

Hervé aura laissé son empreinte auprès de beaucoup d’entre nous, tant de nos professionnels auront croisé son chemin.

Son implication, son ouverture d’esprit, sa générosité, aura tant servi à notre département, et aujourd’hui laisse un grand vide dans notre filière comme dans nos cœurs.

Au revoir Hervé, et merci.

A sa famille et tous ses proches, nous présentons nos sincères condoléances.

 

   Christian Léal, et les membres du CDE 29

                 

  CSO:

Stage avec Roland Rass

Dimanche 21 octobre 2018, au centre équestre Les Galopins, à Mellac

2 séances, 70 €  Tél: 06 83 67 83 26    Stage_Roland_Rass.pdf

 

 Actualité départementale :

 

Le CDOS 29 a organisé une rencontre avec les huit députés finistériens le jeudi 06 septembre dernier au siège du CDOS. Au cours d’une matinée de travail, après une visite rapide de la Maison des Sports, nous avons  présenté le dynamisme et la très bonne structuration du sport départemental, mais aussi bien sûr les baisses drastiques voire des suppressions incompréhensibles des aides CNDS durant ces dernières années et particulièrement en 2018 (conjugués à la disparition progressive des contrats aidés).

Nous leur avons aussi expliqué que les critères « exclusifs » du CNDS (qui excluaient entre autres la formation des dirigeants, l’accès au sport de haut niveau, etc) étaient extrêmement défavorables aux structures départementales mais aussi aux clubs, et ne contribuaient pas au développement de la pratique du sport pour tous mais plutôt à une discrimination dans le sport.

Ils ont été très attentifs à nos doléances et les échanges ont été denses et intéressants et nous l’espérons qu’ils auront contribué à les alerter sur la situation du sport en danger à tous les échelons.

A l’issue de cette rencontre qui s’est ponctuée par un point presse à midi, les parlementaires ont annoncé la rédaction d’un courrier cosigné des huit Députés adressé à Madame Roxana Maracineanu, Ministre des Sports, pour lui faire part de la situation du sport sur le département du Finistère.

 

Suite à l’annonce vendredi dernier de la suppression de 1600 postes au Ministère des Sports d’ici 2022, nous avons repris contact avec les Députés Finistériens pour présenter de manière détaillée les réelles missions de ces cadres sportifs.

 

Je vous tiendrai informés des suites de cet entretien, et je vous invite à rester vigilants et mobilisés pour que nos messages soient entendus très largement et au plus haut niveau.

Je reste bien entendu à votre disposition si vous souhaitez me faire part de votre situation.

 

Bonne rentrée à tous.

 

Cordialement.

Yvon Cleguer, président

 

 

 

Réunion de calendrier des concours en Finistère

JEUDI 27 SEPTEMBRE 2018, à 20h00, au Juvenat Notre Dame, à Chateaulin.

Priorité sera donnée aux dates des structures présentes à la réunion.

 

 

CSO:

Retrouvez les derniers classements et le règlement du Challenge PEN AR BED JUMPING 2019 dans l'onglet compétition ou ici

 

 

 

 

DRESSAGE:

Maeva Le Goff (P C de Coatelan), 17 ans, et sa jument Fleur de la Vie, Oldenbourg de 14  ans, sont sélectionnées en équipe de  France  pour la seconde année.

Elles participeront aux

 Championnats d'Europe de Dressage Juniors,

à  Fontainebleau, du 8 au 15 juillet 2018 

Félicitations ! 

 

 

 

 

Retrouvez les dates, les règlements et les résultats des différents

Championnats du Finistère dans l'onglet Compétition/Championnats,

ou ici 

 
Le Challenge CSO Amateur Pen Ar Bed JUMPING est de retour !
Cette année, il récompensera 25 cavaliers. Retrouvez le règlement et les premiers classements dans l'onglet compétition, ou ici
 
 

 

Les derniers résultats des Challenges du CDE29 sont en ligne, onglet compétition 

 

 
 L'assemblée générale élective du CDE29 a eu lieu le jeudi 15 février 2018, à 19h00, au Juvénat Notre Dame, à Chateaulin.
Le quorum a été largement atteint, la liste de Christian Léal a été élue avec 99,81% des voix.
Merci à tous pour votre confiance !
 

 Stage Michel Faumont

Pour cavaliers Clubs, Amateurs et Enseignants.

Les 2 et 3 janvier à l'UCPA.  Les 4 et 5 janvier au club hippique de Pont-l'Abbé

35 € par cheval, 60 € pour 2 chevaux

 

Dressage 

Poursuivant sa politique de soutien aux disciplines et à la compétition, le CDE29 met en place un Challenge Dressage.

 Retrouvez le règlement et les classements provisoires dans l'onglet compétition, ou  ici 

 

L'Assemblée Générale Elective du  CDE 29 aura lieu le Jeudi 15 fevrier 2018.

 

Equifun

 Le prix des engagements, en Finistè à 12 €, les épreuves peuvent être ouverte aux sports adaptés.

Le CDE 29 va financer l'achat de matériel d'Equifun qui sera ensuite prêté pour les concours.

Contacter Stéphanie Houart : centreequestredutriskel@live.fr

Les prochaines dates :

21 janvier - Ploneour Lanvern

28 janvier - Carhaix

4 février - Kervignon

3 mars - Lanveron

2 avril - Quimper UCPA

28 avril - Langolen Championnat du Finistère

10 mai - Brest Championnat de Bretagne

27 mai - Carhaix

24 juin - PC du Moulin

Assemblée Générale Ordinaire

du 30 novembre 2017

Le rapport

Quorum atteint, merci à tous pour votre soutien ! 

Vous voulez être formateur ou tuteur ?

 La CPRE EE Bretagne vous invite à une réunion d'information sur les CQP,
lundi 13 novembre à 14 h au centre équestre de Loudéac.

 - Explication de la réforme du BP
 - Prérogatives des CQP
 - Les référentiels des CQP
 - Les obligations d'un OF
 - Le montage d'un dossier
 - La différence entre tuteur et formateur
 


Communication aux membres de l’Assemblée générale du CDE29

 

- Date de l’AG élective : Jeudi 30 Novembre 2017 à 19h au Juvenat de Chateaulin.

- Date limite de dépôt des candidatures : 20 octobre 2017 au siège du CDE : Brest Equitation

- Conditions de candidatures  et Modalités électorales (voir courrier)

 

 

 Six structures à vocation Poney Club se sont regroupées pour organiser un challenge CSO PONEY dénommé challenge Jacques JEZEQUEL. Toutes ces manifestations sont bien évidement ouvertes à tous cavaliers licenciés des autres clubs. Ce challenge se courra sur six concours. Les trois meilleurs couples de chaque épreuve se verront récompensés. Retrouvez le reglement et les resultats dans l'onglet competition.

 

 Les 2 chronomètres du CDE 29 sont disponibles sur réservation  contre une participation aux frais de 25€ par jour de concours.
Pour le chronomètre du Nord, contacter Haude Gélébart, au 06 75 72 59 01
Pour le chronomètre du Sud, contacter Maxime Chateau, au 06 25 80 11 44
En savoir plus ici.

 

 

 Challenge du Léon 2018
Retrouvez le règlement, les dates et les resultats dans l'onglet "Compétition", ou ici.

 

 
Retrouvez les résultats des championnats du Finistère sur l'onglet Compétition - Championnat  ou ICI  

Challenge PEN AR BED
Par manque de financement nous n'organiserons pas le challenge Amateur sur la saison 2016-2017.
Nous esperons qu'il sera de retour l'année prochaine.

 
  Le CDE 29, participe au  développement de l'équitation sportive dans le Finistère.
A ce titre il propose des aides aux différentes disciplines.
(voir les aides) (sept 2017).

Toute l'année, des clubs organisent des stages ouverts à tous, avec des Intervenants.
n'hésitez pas à consulter notre page
FORMATION.

 

La commission equi-handi  de Bretagne a  fait l'acquisition de 4 surfaix
qu'elle met à disposition des centres équestres
.
Voir Article

 



Powered byE2I sports